Benjamin lazare met en scène les amours tragiques de pyrame et thisbé

Pages: 6 (1451 mots) Publié le: 13 mai 2010
Les 19, 20 et 21 octobre 2009 s’est produite au théâtre de Caen la pièce : Les Amours tragiques de Pyrame et Thisbé, mise en scène par Benjamin Lazar, spécialiste de la scène baroque, avec Louise Moaty à la collaboration artistique, Adeline Caron à la scénographie, Alain Blanchot aux costumes, Mathilde Benmoussa au maquillage et Christophe Naillet aux lumières. Cette pièce est une tragédiebaroque en cinq actes et en alexandrins de Théophile de Viau (1590 – 1626) dont c’est la seule pièce connue. D’une durée totale de deux heures trente, le spectacle se compose en trois temps, d’abord une farce de trente minutes, La Farce des bossus, puis un entracte de vingt-cinq minutes nous est proposé avant le début de la tragédie d’une durée d’environ une heure trente. Sur scène, on peut dénombrersept rôles dans la farce (Le bossu et sa femme, les trois frères bossus de celui-ci, le messager et le jeune homme courtisant la femme) et douze rôles dans la tragédie, ce pour sept acteurs (certains jouant plusieurs rôles), auxquels s’ajoutent deux techniciens chargés de modifier l’éclairage de la scène au cours du spectacle.

La farce des bossus, tirée du recueil « tabarinique », nous racontel’histoire d’un jeune prétendant qui demande à un paysan d’aller porter à l’élue de son cœur, la femme du bossu Trostole, une lettre d’amour. Ce dernier est lui contraint de quitter la maison pour affaires et demande à sa femme de ne pas faire entrer ses trois frères, bossus eux aussi. Pourtant, sous les plaintes des trois affamés, la jeune femme va céder et les laisser entrer. Malheureusement, aprèsavoir consommé force boisson, les trois bossus s’endorment et sont incapables de repartir, la femme va donc profiter de l’arrivée du messager pour le conjurer d’aller jeter les trois individus dans la rivière. Cependant, suite à un quiproquo, le paysan ne va pas se contenter de jeter les trois frères à la rivière, il va aussi y mettre Trostole ! Croyant la voie libre, le jeune prétendant va rendrevisite à sa belle, mais c’est sans compter sur les quatre bossus qui sont de retour. La farce se finit en bagarre général dans le domicile conjugal. Cette pièce a sans doute était choisie car elle a été publiée au début des années 1620, de même que la pièce de Théophile de Viau, Les amours tragiques de Pyrame et Thisbé (1621). Cette dernière nous expose l’amour impossible entre Pyrame et Thisbé,les deux enfants de deux familles ennemies. Contraints par la volonté des parents de les séparer et les sentiments du roy à l’égard de Thisbé de fuir pour vivre leur passion, les deux amants se donnent rendez-vous au pied d’un mûrier. Mais Thisbé, arrivée la première, aperçoit un lion, elle fuit donc, laissant choir son foulard dans la précipitation. Pyrame arrive alors et voit les traces d’unlion, puis le foulard de sa belle qu’il a couvert de sang. Croyant sa douce morte, Pyrame se suicide, et Thisbé, de retour, voyant Pyrame mort, fait de même. Cette tragédie baroque n’expose qu’une seule action et se déroule en une soirée, toutefois elle s’étend à plusieurs lieux (le palais du roy, les maisons respectives des amants, près du chêne…). Théophile de Viau n’a écrit que cette pièce, etpour cause il est mort jeune, à l’âge de 36 ans, en 1626. Il aura cependant laissé de nombreux poèmes et sa pièce rencontrera un énorme succès à l’époque.

Le metteur en scène a privilégié un éclairage à la bougie, afin de rester le plus fidèle possible aux conditions de la représentation au début du 17ème siècle. Cet éclairage restitue une atmosphère très tendue, sombre, tout à fait dansl’ambiance de la pièce. Malheureusement, il fallait pour apprécier pleinement le spectacle se trouver proche de la scène. J’étais personnellement relativement loin, et j’ai eu beaucoup de mal à apprécier de nombreux détails et à distinguer le visage des acteurs. De plus, je porte des lentilles de contact et la fin du spectacle s’est avérée très gênante, sans doute du fait de la forte concentration...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Compte-rendu les amours tragiques de pyrame et thisbé, benjamin lazar
  • Pyrame et thisbé (acte v, scène 2) commentaire
  • Pyrame et thisbé
  • Pyrame et thisbe
  • pyrame et thisbé
  • Pyrame et Thisbé
  • Théophyle de viau : pyrame et thisbé
  • mythe de Pyrame et Thisbé

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !