Bergson l'art

690 mots 3 pages
Le texte qu’il nous est proposé d’étudier est un texte de Bergson dans lequel il cherche à définir ce qu’est un artiste. A travers la définition donnée de l’artiste dans le texte, Bergson ne définirait-il pas l’art ? Nous étudierons donc ce texte en recherchant tout d’abord les définitions données de l’artiste et de non artiste, puis nous verrons que d’après Bergson il est possible de devenir artiste et ainsi de découvrir l’art. Bergson soutient, avec l’opinion commune, que l’artiste jouit d’une sensibilité exceptionnelle ; mais tandis que le grand public comprend cette sensibilité comme un débordement émotif, Bergson la ramène exclusivement à une meilleure perception du réel. L’artiste n’est pas, le plus émotif : il est, le mieux voyant.
Voir mieux consiste à appréhender le monde avec plus de détails, plus d’exactitude que le commun des mortels. En effet l’idée commune veut qu’une feuille soit verte, or un peintre répondrait à cette idée qu’elle n’est pas entièrement vraie, une feuille peut être rouge avec un reflet jaune ou orange. Mais ce terme « voir mieux » ne se réduit pas à seulement a bien appréhender le monde. Bergson pense que les artistes voient «la réalité nue et sans voiles ». Cette métaphore se réfère au fait que les non artiste ont une vision des choses subjective c’est à dire approximative et partielle. Un objet est toujours perçu de façon différente et propre au point de vue de chacun. L’artiste parvient à dépasser ce problème et à accéder de manière immédiate au réel. Kant s’oppose à Bergson, car selon lui ce problème de la vision est caractéristique de la condition humaine. Aucun individu, humain, qu’il soit artiste ou non ne peut le dépasser. Pour Bergson cela provient de notre culture, il s’agit de conventions, d’habitudes sociales (connue ou méconnue) qui empêcherait d’appréhender un objet. Ces conventions faussent alors notre vision des choses, nous empêchent d’atteindre notre propre

en relation

  • Bergson l'art
    883 mots | 4 pages
  • Commentaire bergson l'art
    2478 mots | 10 pages
  • Commentaire bergson sur l'art
    2504 mots | 11 pages
  • "La philosophie n'est pas l'art" bergson
    3735 mots | 15 pages
  • Cours - terminale l - philosophie - texte - l'art , la pensée et le mouvant , bergson
    290 mots | 2 pages
  • Philosophie : commentaire sur bergson
    738 mots | 3 pages
  • Bergson
    2493 mots | 10 pages
  • Bergson- le rire.
    1880 mots | 8 pages
  • Explication de texte. la pensée et le mogvant, bergson
    1517 mots | 7 pages
  • Bergson, Art
    621 mots | 3 pages