Berlin enjeux de la guerre froide

Pages: 20 (4841 mots) Publié le: 7 avril 2013
Introduction 
L'expression "Guerre froide" désigne la période de tension et d'hostilité qui opposa les États-Unis et l'URSS, ainsi que leurs alliés respectifs au cours de la seconde moitié du XXe siècle. Elle est caractérisée par une bipolarisation du monde et un rapport de force armé entre les pays de l'OTAN et ceux du Pacte de Varsovie, appelés aussi respectivement le bloc de l'Ouest et lebloc de l'Est. On peut considérer 1917 comme point de départ entre deux rivalités qui émergent petit à petit, en effet deux évènements se produisent cette année là: l’entrée en guerre des Etats-Unis le 6 avril 1917 et les révolutions russes (février-octobre1917). Les données politiques, idéologique, diplomatiques façonnent un contexte international nouveau. Une rivalité « Est-Ouest » s’installeentre-deux-guerres. En entrant dans la guerre le 6 avril 1917 en tant qu’associé et non comme allié (les Etats-Unis n’ont pas adhérer au pacte de Londres : du 26 avril 1915, est un traité secret signé par le gouvernement italien avec les représentants de la Triple-Entente par lequel l’Italie s’oblige à entrer en guerre contre les Empires Centraux lors de la Première Guerre mondiale en échange desubstantielles compensations territoriales ), les États-Unis ont rompu avec leur isolationnisme traditionnelle. Le président Wilson introduit des éléments nouveaux dans l’ordre international, dont la Société des Nations (SDN) sera le principal produit à travers le règlement de la paix. Après la Première guerre mondiale, les Etats-Unis prennent conscience qui ne peuvent plus rester à l’écart commeprécédemment. C’est ainsi qui vont participer au règlement de la question des réparations (plan Dawes et Plan Young en d’efforçant d’adoucir les exigences à l’égard de l’Allemagne) et être actif dans le rétablissement économique et financier de l’Europe qui reçoit, dans les années 20, plus de 50% des exportations américaines.Quant à la Russie, elle se replie sur elle-même, victime de l’isolement que lui impose la politique du « cordon sanitaire » nom donné aux pays créés à l'Ouest de la Russie soviétique après la Première Guerre mondiale. De 1917 à1924, la plupart des Etats occidentaux ne reconnaissent pas l’Etat soviétique pour divers motifs, parmi lesquels la violation des principes du droit desgens (le fait que l’Etat soviétique se livre à la propagande appelant, les autres peuples européens à la révolution) et la non reconnaissance des dettes tsaristes. A ce titre les Occidentaux veulent un remboursement intégral et inconditionnel alors que les propositions de Moscou visent à reconnaitre les dettes à l’égard des petits porteurs étrangers et réclament des gouvernements l’engagement denon-immixtion dans les affaires intérieures russes. Les motifs sont en réalité plus importants. Parmi ceux-ci, on mentionne la rupture du pacte de Londres et la trahison que constitue la conclusion d’une paix séparée avec l’Allemagne (paix de Brest-Litovsk : Au lendemain de la révolution d'Octobre, le 26 octobre 1917, le Congrès des soviets promulgue un décret demandant l'ouverture immédiate depourparlers de paix avec les puissances centrales, mais les pays de l'Entente se déclarent absolument opposés à cette proposition. Le gouvernement bolchevique engage malgré tout séparément des négociations au début de décembre 1917. L'armistice entre la Russie soviétique et les puissances centrales est signé le 15 décembre à Brest-Litovsk en Biélorussie). La non représentativité du gouvernementbolchevique est aussi invoqué. Mais le seul vrai motif politique de l’attitude des occidentaux tient dans la nature de l’idéologie qui se met en place en Russie. On contexte la légitimité de ce gouvernement, fondé sur des principes antidémocratiques ont en entend bien éviter la contagion. Des l’entre-deux guerres, l’URSS et les États-Unis se présentent donc tous deux comme les tenants de système...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Berlin, enjeu de la guerre froide.
  • Berlin, enjeu de la guerre froide
  • Berlin enjeu de la guerre froide
  • Berlin, enjeu de la "guerre froide" ?
  • Berlin enjeu de la guerre froide
  • Berlin, enjeu de la guerre froide ?
  • Berlin, un enjeu de la guerre froide
  • Berlin, enjeu de la guerre froide

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !