Bernard giraudeau goréen

Pages: 180 (44792 mots) Publié le: 20 juillet 2010
Bernard Giraudeau goréen

« J’ai trouvé le palais de mon gouverneur à Gorée... »

Ouvrons Le Marin à l’ancre 1, l’admirable recueil de lettres adressées par Bernard Giraudeau voyageur à son ami immobile, et découvrons après ce dernier, d’abord dans son intégralité, la précieuse page que voici :

« Gorée, 4 mai 1994

R.
J’ai trouvé le palais de mon gouverneur à Gorée. Ilest la réplique exacte de celui que possédait le marquis de Boufflers en 1787.
Dans une salle abandonnée de la mairie, j’ai retrouvé une toile peinte. Le gouverneur reçoit les notables. Il y a Anne Pépin, la signare qui deviendra sa maîtresse puis sa femme, “ à la mode du pays ”.
L’île est une chiure de mouche au large de Dakar. Elle est fière et indépendante. Elle cultive le souvenir dela traite comme une gloire. Les femmes tiennent les commerces depuis toujours. Elles sont goréennes avant d’être sénégalaises. La maison des esclaves repeinte en rose s’ouvre aux touristes. La nuit, quand la mer s’agite, on entend des bruits de chaînes et des gémissements.
Il y a une araignée qui attend les bateaux de Dakar. Elle est sur trois pattes et tend la quatrième pour mendier. On laretrouve chez Thiam, qui fait le tour des tables. Après une moisson de pièces, elle vient s’asseoir et commande un Coca. Assis, Moussa l’araignée ressemble à un petit garçon qui rit de ses facéties et fait des clins d’œil aux jeunes filles. Chez les mendiants, c’est l’enfant roi. Son handicap force la générosité du touriste. Il commande à des petits sujets qui viennent en grappes autour de latable. Le roitelet Moussa est à la fois despote et bon. Il offre des Fanta orange et des Coca glacés au peuple enfant. Il est beau et intelligent. Ses mains sont celles d’un maçon avec des cals de pierre sous les paumes. Il refuse les béquilles. En araignée, il fait le plein de sa musette, debout il ne règnerait plus.
Et l’école, Moussa ? Il rit. Et ton corset, tes cannes ? Il rit encore et,sur quatre pattes, rejoint le quai où un bateau va accoster.
Jeanne est chrétienne. C’est dimanche. Elle met sa robe jaune à fleurs rouges. Elle bavarde avec les filles sur un banc. Le mur est taché d’ombres bleues, elle aussi. Elle est jolie. Après la messe, elle vend des pastels. Elle agite ses bracelets de bois et ses perles de verre comme des clochettes. Je vais rester un peu et manger despastels. Dïam n’gam diakha bourafet. Bonjour jolie femme !
Je t’embrasse.
B. » (M, 121-122)

Telle serait, si l’on peut dire, toute la production proprement goréenne de notre épistolier, du moins dans ce que l’acte volontaire de la publication vient mettre à la disposition du large public. Peut-être en effet d’autres lettres ont-elles été écrites à Gorée par celui que les repérageset le tournage de son film ont bien dû retenir quelque temps dans l’enceinte de l’île, mais le lecteur que nous sommes n’en saura rien. Tout au plus nous est-il permis, à partir de quelques confidences glanées dans la presse, de rêver à d’autres « lettres de Gorée », mais en se résignant à tout ignorer de leur existence et de leur contenu. « Au départ, expliquera l’auteur après la parution de sonlivre, il y avait beaucoup plus de lettres. Avec Anne-Marie Métailié, on a supprimé celles qui n’apportaient rien. 2 » Une suppression globale doublée ou aggravée, si l’on peut dire, d’une seconde atteinte au texte originel, dans sa réécriture : « Il a fallu tout reprendre, tailler, éliminer toutes les choses inutiles 3 ». « Pas faites pour être publiées », mes lettres de voyage, répondra encoreGiraudeau dans un entretien accordé au Soir : « Je les ai retravaillées, en bon ajusteur mécanique que je suis 4 ». En bon écrivain aussi, à l’évidence, n’en déplaise à la modestie de l’intéressé. Mais la réussite et la beauté du résultat peuvent nous faire regretter de ne pas disposer du matériau de départ. On pourra encore déplorer de n’avoir, relativement à Gorée, que cette seule lettre-là à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Bernard
  • Bernard
  • Bernard
  • Bernard
  • Bernard
  • bernard
  • Saint bernard
  • Bernard Arnaud

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !