Bfbc2

5162 mots 21 pages
Prévention des risques d’éPilePsie
A lire avant toute utilisation d’un jeu vidéo par vous-même ou par votre enfant. Chez certaines personnes, la stimulation visuelle par certains effets stroboscopiques ou motifs lumineux peut déclencher une crise d’épilepsie ou une perte de connaissance, y compris dans la vie de tous les jours. Chez ces personnes, le simple fait de regarder la télévision ou de jouer à un jeu vidéo peut suffire à déclencher une crise. Les symptômes peuvent même se déclarer chez un individu sans antécédents médicaux ou n’ayant jamais souffert de crise d’épilepsie. Si vous-même ou un membre de votre famille avez déjà présenté des symptômes liés à l’épilepsie (crise épileptique ou perte de connaissance) à la suite d’une exposition à des effets lumineux stroboscopiques, veuillez consulter votre médecin avant de commencer à jouer. Nous conseillons vivement aux parents de prêter une attention soutenue à leurs enfants lorsqu’ils utilisent un jeu vidéo. Si vous ou votre enfant ressentez l’un des symptômes suivants en cours de jeu : vertiges, troubles de la vue, contractions oculaires ou musculaires incontrôlées, perte de connaissance, désorientation, mouvements involontaires ou convulsions, veuillez cesser immédiatement la partie et consulter votre médecin.

` Ne pas se tenir trop près de l’écran. S’installer à bonne distance de l’écran, aussi loin que le permet la longueur des câbles. ` Jouer de préférence sur un écran de petite taille. ` Eviter de jouer en cas de fatigue ou de manque de sommeil. ` Veiller à ce que la pièce soit bien éclairée. ` Observer des pauses de 10 à 15 minutes par heure de jeu.

règles à resPecter Pour jouer dans les meilleures conditions Possibles

1

sommaire
Prévention des risques d’éPilePsie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 installation du jeu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3 démarrer le

en relation

  • Bfbc2
    71373 mots | 286 pages
  • Bfbc 2
    303 mots | 2 pages
  • Les chatons
    641 mots | 3 pages