BFrancis Bacon

422 mots 2 pages
« Oedipe et le sphinx après Ingres »
Francis Bacon

I - L'artiste.

- Francis Bacon est un peintre d’origine britannique, né en 1909 à Dublin et mort en 1992 à Madrid. Peintre de la cruauté, de la violence mais aussi de la tragédie, c’est tout naturellement qu’il a donné sa version du mythe tragique d’Œdipe.

II - Le contexte.

Peintre de la cruauté, de la violence mais aussi de la tragédie, Francis Bacon a donné sa version du mythe tragique d’Œdipe en peignant ce tableau en 1985.

III - Interprétation de l'oeuvre.

- Ce tableau est composé à partir de plusieurs points de fuite. Les lignes verticales ne sont pas perpendiculaires au sol, on peut le voir dans la structure de la porte. Cela donne à la peinture un côté très instable et déséquilibré,

- Cette porte qui ne s'ouvre sur rien évoque une scène de rêve ou de cauchemar. Au premier regard on peine à reconnaître les personnages ; les visages sont flous, indéterminés.

- Oedipe a le corps lourd et porte des habits de sport ; un short et un t shirt blanc. C'est une tenue moderne qui nous indique bien que l'artiste retranspose le mythe à notre époque. Le visage flouté le rend anonyme. Cet Oedipe là pourrait être n'importe quel homme …

- Le Sphinx est représenté sur un piédestal comme une statue. Peut-être pour marquer sa supériorité sur l'homme, simple mortel. Son visage orienté vers Oedipe semble le questionner. Son visage flou est entourée d'une tache rouge représentant la violence et le danger.

- En arrière plan, Francis Bacon a représenté l’Érinye, une créature mythologique grecque qui personnifie la malédiction, la vengeance. Elle annonce le destin vers lequel s'achemine Oedipe. Sa forme est difficile à identifier, elle se résume essentiellement à une tache de sang, un rouge qui contraste avec le fond noir qui symbolise le chemin sans issue qui attend Oedipe. Il approche du néant, de la fatalité de la mort.

- Pourtant les couleurs employées par le peintre dans ce tableau sont dans l'ensemble

en relation