Biboul

698 mots 3 pages
Stendhal (Henri Beyle)

Naissance : 23 janvier 1783, à Grenoble.
Décès : 23 mars 1842, à Paris.
Ecrivain français de la première moitié du XIXe siècle réputé pour la finesse d'analyse des sentiments de ses personnages et pour la sécheresse délibérée de son style, il est moins connu sous le pseudonyme de "Louis Alexandre Bombet".
Il a participé aux guerres de la Révolution et de l'Empire comme officier de dragons et comme intendant militaire.
Biographie :
Stendhal naît à Grenoble dans une famille bourgeoise qu'il ne porte pas dans son cœur.
Sa mère, Henriette Gagnon, meurt alors qu'il a 7 ans.
Chérubin Joseph Beyle, son père, lui prend l'abbé Raillane comme précepteur , et le jeune Henri souffrira de la tyrannie de l'ecclésiastique, ce qui nourrira sa haine envers la religion et pendant que le père monarchiste devient un anti-modèle, le grand-père Gagnon initie l'enfant à la philosophie des lumières.
En 1796, il entre à l'École centrale de Grenoble.
En octobre 1799, il part à Paris pour passer le concours de l'École polytechnique, mais il y renonce et fut déçu par la capital.
De 1800 à 1801, il participe à la campagne d'Italie où il est nommé sous-lieutenant au sein du 6e régiment de dragons, l'Italie émerveille Beyle.
En 1805, il devient l'amant de l'actrice Mélanie Guilbert et il la suit à Marseille et s'essaye au commerce, ces années d'apprentissage auront une grande influence sur le personnage de Julien Sorel dans le Rouge et le Noir.
En 1806 grâce à Pierre Daru, son cousin, il est nommé à l'intendance, ce qui lui permettra de voyager (l’une de ses grandes passions) en Allemagne, en Autriche, en Russie et en Saxe. Il est nommé auditeur au Conseil d'État le 3 août 1810.
En 1812, il travaille à l’Histoire de la Peinture en Italie, il perdra d'ailleurs le manuscrit, en novembre de cette même année lors de la retraite de Russie.
En avril 1814, la Campagne de France provoque la chute de l'Empire et met fin à sa carrière. il se dirige vers l'Italie et

en relation