Bident - les mouvements du neutre

9137 mots 37 pages
Redalyc
Sistema de Información Científica
Red de Revistas Científicas de América Latina, el Caribe, España y Portugal

Bident, Christophe LES MOUVEMENTS DU NEUTRE Alea: Estudos Neolatinos, vol. 12, núm. 1, enero-junio, 2010, pp. 13-33 Universidade Federal do Rio de Janeiro Rio de Janeiro, Brasil
Disponible en: http://redalyc.uaemex.mx/src/inicio/ArtPdfRed.jsp?iCve=33015779002

Alea: Estudos Neolatinos ISSN (Versión impresa): 1517-106X alea@letras.ufrj.br Universidade Federal do Rio de Janeiro Brasil

¿Cómo citar?

Número completo

Más información del artículo

Página de la revista

www.redalyc.org Proyecto académico sin fines de lucro, desarrollado bajo la iniciativa de acceso abierto

lEs mouvEmEnts du nEutrE
Christophe Bident
Le neutre: ce terme restera attaché à la création conceptuelle de Blanchot. S’il suffit, comme le répéta Deleuze, de créer quelques vrais concepts pour initier une œuvre de philosophe, alors le neutre est, avec deux ou trois autres comme l’amitié, le désastre ou la communauté, celui qui permet de distinguer la philosophie blanchotienne. Pourtant, Blanchot n’a jamais véritablement défini ce concept. Il faudrait même peut-être parler plutôt de percept, pour reprendre les distinctions de Deleuze. Largement indéfini, le neutre ne s’affiche pas comme un concept clair, clarifiant, clarificateur, opérateur, opératoire; vacillant sans cesse de la littérature à la philosophie, de la philosophie à la littérature, il n’est peut-être, finalement, ni un concept ni un percept, ni l’un ni l’autre. Le neutre n’est pas un mot inventé par Blanchot. Il fait partie de ces concepts qui ne reposent pas sur une création lexicale mais dont l’articulation dans la langue et le discours permet d’ouvrir de nouveaux champs, de nouveaux plans, de nouveaux horizons de pensée. Même la substantivation de l’adjectif à laquelle procède Blanchot n’est pas nouvelle. Blanchot rappelle que “le choix du neutre singulier”, dans l’écriture d’Héraclite, est l’un

en relation

  • These
    106422 mots | 426 pages
  • Droit constitutionnel : cours de première année
    35631 mots | 143 pages