Bienséance

Pages: 4 (768 mots) Publié le: 10 mai 2011
La bienséance (adjectif bienséant) - ce qu'il est permis de montrer sur la scène sans choquer le public de l'époque. Elle est donc variable d'une époque à une autre et d'une culture à une autre.(Pensez à l'évolution de ce qu'on montre à la télévision au cours des 30 dernières années.) On ne montre sur la scène ni la violence, ni la mort sanglante ni le contact physique. La bienséance rend lethéâtre tragique un théâtre surtout de paroles.
La vraisemblance - (adjectif vraisemblable) ce qui semble croyable dans l'attente du public. La vraisemblance est conditionnée par l'époque et par le genre.Elle est affaire de préparation psychologique de la part de l'auteur et doit se distinguer de la vérité. En termes très simples, la vérité présente ce qui est, la vraisemblance ce qui devrait être.  Les trois unités
Unité d'action (appelée aussi unité de péril) - la pièce ne met en scène qu'une seule action principale. Il peut y avoir des intrigues secondaires mais ces dernières doivent trouverleur résolution au plus tard en même temps que l'action principale. Une fois échappé au danger qui le ménace, le héros ne doit pas s'affronter à un nouveau péril qui n'est pas une conséquence directedu premier.
Unité de temps: (appelée aussi unité de jour ou la règle des 24 heures) - toute l'action représentée est censée avoir lieu dans un seul jour. Racine voulait rapprocher le plus possiblela durée de la représentation à la durée de l'histoire (c-à-d environ trois heures) mais Corneille voyait la question de façon plus large et admettait que certaines de ses pièces dépassaient légèrementles 24 heures.
Unité de lieu - toute l'action représentée se déroule dans un seul endroit. On ne peut pas montrer un champ de bataille et ensuite l'intérieur d'un palais. Pour la tragédie, onchoisit le plus souvent une salle commune à l'intérieur d'un palais mais Corneille croyait qu'on pouvait représenter différentes salles dans un même palais. La comédie préfère une salle dans une maison...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Règles de bienséance
  • Préface qui ne respecte pas les bienséances
  • A quoi serve les règles de bienséance et des trois unités
  • « Pourquoi reproche t-on à corneille de ne pas respecter les bienséances dans le cid de corneille? »
  • : Jean orieux déclare dans voltaire ou la royauté de l’esprit : « candide est une œuvre d’un désespoir presque insondable....

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !