bigraphie terence

276 mots 2 pages
Biographie de Térence

Né à Carthage, en 190 avant JC, et mort en Grèce en 159 avant JC, Térence fut un esclave affranchi. Il prit le nom de Publicus Terentius Afer. Il vécut et fut formé dans un milieu d‘aristocrates lettrés, notamment la famille des nobles Scipion.
Il écrivit six pièces de théâtre entre les années 166 et 160 av JC : L’Adrienne, L’Eunuque, L’Hécyre, Heautontimoroumenos (ce qui signifie : Le bourreau de soi-même) qui comprends cette fameuse phrase qui est considérée comme l’une des plus belles de l’idéal humaniste : « Homo sum, nihil humani mihi alienum puto » (v77) , Je suis un homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger, Le Phormon, Les Adelphes.
Térence transforma la comédie populaire en une comédie bourgeoise, ainsi qu’une comédie grossièrement comique en une comédie sentimentale et moraliste. Cette tentative originale n’eut qu’un succès limité sur la société pour laquelle Térence avait écrit. Le peuple, habitué au gros comique, trouvait ce théâtre trop fade et vertueux. Si Térence fut contesté par ses contemporains, Cicéron le loua et Boileau, au XVII° siècle, le proposa en modèle à Molière. En effet, les critiques modernes admirent sa mesure et sa délicatesse de bonne compagnie.
Cependant, cette forme de théâtre, qu’avait créé Térence, va disparaitre au cours du temps.

Nous avons lu sa biographie dans - Le Larousse, tome 7 de Claude Auge - La Littérature latine, Jean Bayet, Armand Colin - Le budé de Térence - Les Lettres Latines, Morisset Thevenot, Magnard
Nous avons utilisé Les Lettres Latines ainsi que le Larousse, car ces deux ouvrages se compétaient de manière remarquable, alors que les autres ne donnaient que des informations incomplètes et difficiles à la compréhension.

en relation