Bilan de la conférence de copenhague

Pages: 5 (1162 mots) Publié le: 20 mai 2010
Problématique :

Copenhague: un fiasco total ? Quels enseignements pouvons-nous en tirer ?

Lors du sommet de Copenhague, presque la totalité des pays du monde se sont rassemblés du 7 au 18 décembre pour lutter contre le réchauffement climatique. Il y avait déjà eu le protocole de Kyoto en 1990 avec comme objectif de réduire les émissions de gaz à effets de serre. Malheureusement, cela n’apas été un succès car les émissions ont augmenté de 38 %. Le sommet de Copenhague était alors très attendu. Cependant, après 12 jours de débats, certains parlent d’échec et pour les plus optimismes d‘« un semi échec ». Finalement, cet évènement abouti à un accord sans ambition et sans contrainte.

I. Le Bilan que nous pouvons faire du sommet de Copenhague

Le changement climatique est undéfi majeur de notre époque. Lors de cette conférence, personne n‘a pu réellement s‘entendre sur la totalité des résolutions à apporter. Finalement, douze d’entre elles ont été retenues par les 27 chefs d’Etat présents.

* Limiter le réchauffement planétaire à 2°C

Nous pouvons retenir de cet accord qu’il est prévu de limiter le réchauffement planétaire à 2°C d’ici à 2050 par rapport auxniveaux pré-industriels. Cependant, il n’y a aucunes obligations de s’engager à réduire les émissions de gaz à effet de serre (qui était pourtant un point essentiel de ses négociations). Chaque pays devra donc fixer ses objectifs de réduction en fonction de ses propres engagements d’ici janvier. Il est également à noter, que tout le monde s’accorde à dire que ces résolutions ne seront passuffisantes et que cela pourraient même entrainer une hausse des températures de 3°C sur Terre, c’est-à-dire, bien plus que les objectifs fixés.

* Aide à l’adaptation pour les pays pauvres

De plus, les chefs d’Etat ont accepté de consacrer 100 milliards de dollars par an d’aide à l’adaptation en faveur des pays en développement d’ici 2012. La communauté internationale s’est aussi fixé commebut une aide de 30 milliards de dollars, appelée « REDD-plus » (Reduce Emissions from Deforestation and forest Degradation, and adaptation, technology development and transfer and capacity-builind), qui sera versée aux pays les plus pauvres pour lutter contre la déforestation et les aider à s’adapter aux impacts du changement climatique. Ces aides seront donc gérées  par le futur « CopenhagueClimate Fund ».

* Une négociation limitée

Malgré ces mesures, ce sommet à été un véritable fiasco contrairement aux attentes. Le principal échec de Copenhague est l'accord obtenu par les Etats-Unis et la Chine, qui a révélé le rôle incontournable des deus pays les plus pollueurs de la planète. Le « G2 » a fait la négociation, sans que les Européens ou les pays en développement aient vraimentleur mot à dire. Les tensions entre les deux pays ont été très vives, mais leurs intérêts contradictoires ont conduis à une alliance objective pour préserver leur souveraineté. Les deux pays échappent ainsi à tout objectif contraignant. La Chine s'est notamment opposée à la mise en place de mesures de vérification de l'application de l'accord. Cela a donc renforcé l’idée qu’une coordinationmondiale n’était pas encore à l’ordre du jour. L’Organisation Mondiale de l’Environnement n’a donc pas été mise en place.

II. Quelles peuvent être les suites de cette rencontre ?

Tout d’abord, nous pouvons constater que les 30 milliards de dollars prévus pour aider les pays en développement semblent bien mince à côté des centaines de milliards de dollars utilisés pour le sauvetage des banquesen 2008-2009.

* Un système fragilisé

Les conséquences de cet échec ne se font pas attendre. Dès maintenant, le système d'échange de quotas d'émission de gaz à effet de serre en Europe est moins efficace. Les entreprises sont moins motivées pour réduire leurs émissions et ce sera sans doute la même chose pour leurs investissements dans des innovations à venir. Malheureusement, les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Conférence de copenhague
  • Conference de copenhague
  • Conférence de Copenhague
  • Conférence de copenhague
  • Conférence de copenhague
  • La conférence de copenhague
  • Bilan copenhague
  • Bilan de copenhague

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !