Bilinguisme et diglossie

1140 mots 5 pages
Diglossie

Un article de Wikipedia, l'encyclopédie libre.

Aller à : Navigation, rechercher
Le mot diglossie a d'abord été synonyme de bilinguisme avant d'être utilisé par le linguiste William Marçais en 1930 dans sa Diglossie arabe. Il marque aujourd'hui davantage l'état dans lequel se trouvent deux systèmes linguistiques coexistant sur un territoire donné, et dont l'un occupe, le plus souvent pour des raisons historiques, un statut socio-politique inférieur. La situation diglossique est ainsi généralement une situation conflictuelle.
Ce phénomène social se rencontre lorsque les langues en contact ont des fonctions différentes, par exemple une langue « formelle » et une langue « privée ».
Ce phénomène donne lieu à des situations de tension linguistique généralement caractérisées par l'apparition de variétés « hautes » et « basses » de la langue. Un aspect de la diglossie est la distribution complémentaire où, dans une série des situations, seulement la « haute (H) » est acceptable et dans une autre seulement la « basse (B) ».
Personne dans la société ne doit parler la langue H comme langue maternelle. Il faut apprendre la langue H en pure diglossie selon Charles Ferguson, après avoir appris la langue maternelle, ce qui favorise les classes supérieures. Aussi quand il y a un changement de langues dans une situation diglossique, le changement se fait vers la forme plus basse, parce que les classes inférieures ne connaissent pas la forme supérieure. C'est ici qu'une distinction se fait avec la situation générale des langues avec niveaux dialectaux puisque dans les cas de diglossie il n'y a pas de partie de la communauté linguistique qui utilise régulièrement H dans la conversation ordinaire et, si on l'utilise, cela est considéré comme artificiel ou déloyal envers la communauté.
La diglossie prend probablement corps quand il y a un groupe instruit assez grand dans une autre langue à côté de la langue naturelle de la communauté. Cette langue est d'abord

en relation

  • Diglossie et bilinguisme
    310 mots | 2 pages
  • Bilinguisme et diglossie
    3269 mots | 14 pages
  • Bilinguisme et diglossi
    3692 mots | 15 pages
  • Diglossie
    932 mots | 4 pages
  • Mastére
    3550 mots | 15 pages
  • La Diglossie
    4869 mots | 20 pages
  • Les enjeux de l'analyse conversationnelle
    13735 mots | 55 pages
  • Introducion à la sociolinguistique
    1929 mots | 8 pages
  • Nadja
    1470 mots | 6 pages
  • l'acquisition
    3215 mots | 13 pages