bio montaigne

271 mots 2 pages
MICHEL DE MONTAIGNE

Etat civil :
Michel Eyquem de Montaigne dit De Montaigne (1533-1592),
Philosophe, Homme politique et moraliste de la Renaissance, Ecrivain humaniste

Vie personnelle :
Issus d’une famille de riches négociants bordelais, élevé dans le catholicisme.
Dans les Essais, Michel de Montaigne montre sa reconnaissance et son admiration pour son père mais ne parle en aucun cas de sa mère, il aurait eu des rapports tendus avec elle.
Il fut magistrat de 1556 à 1570 puis lorsqu’il démissionna au Parlement, il décide de changer de vie et de devenir écrivain.
Il a voyagé en Allemagne et en Italie, d’où il a rapporté son Journal de voyage

Vie littéraire :
Les Essais, œuvre majeure de Michel de Montaigne, ouvrage publié de 1580 à 1588. Œuvre dans laquelle il se livre à une sorte d’analyse de lui-même et qui relève peu à peu les contradictions de sa propre nature. Montaigne a appris à se peindre lui-même, et à travers lui, la condition humaine.
Journal de Voyage, il livre au jour le jour les détails de son voyage en Italie de juin 1580 à novembre 1581.
Importance dans la littérature :
L’influence de Montaigne dans la littérature française est très importante. C’est le premier qui entreprit d’observer les phénomènes naturels et qui ne considérait comme vrai que ce dont il était assuré par sa raison ou son expérience personnelle. Quel que soit le sujet qu’il aborde, il en fait une réflexion qui part de l’expérience qu’il a lui-même vécue. C’est pour cette raison, que Montaigne fut important dans la littérature française.

Sources utilisées :
Wikipédia.org
Etudes-littéraires.com
La-philosophie.com
Salon-littéraire.com
La-littérature.com

en relation

  • Bio de montaigne
    290 mots | 2 pages
  • Bio de montaigne
    461 mots | 2 pages
  • Bio montaigne
    522 mots | 3 pages
  • Bio montaigne
    659 mots | 3 pages
  • Bio montaigne
    302 mots | 2 pages
  • bio montaigne et paré
    425 mots | 2 pages
  • Michel eyquem de montaigne bio
    303 mots | 2 pages
  • Des coches
    1295 mots | 6 pages
  • Les mémoires ne sont jamais qu'à demi sincère. andré gide
    1843 mots | 8 pages
  • La conscience
    2046 mots | 9 pages