Biographie de gropuis walter

924 mots 4 pages
BIOGRAPHIE DE GROPIUS WALTER

Walter Gropius né le 18 mai 1883 à Berlin et mort le 5 juillet 1969 à Boston,est un architecte, designer et urbaniste allemand, plus tard naturalisé américain. Il est le fondateur du Bauhaus, mouvement clé de l'art européen de l'entre-deux-guerres et porteur des bases du style international.

Issu d'une famille d'importants architectes allemands (père et grand-oncle), il étudie l'architecture à Munich (1903-1904), puis à Berlin(1905-1907), puis travaille dans l'agence Peter Behrens jusqu'en 1910. C'est à cette date qu'il commence à travailler en indépendant. Les premiers maîtres d'ouvrages avec lesquels il peut exprimer sa créativité sont issus du monde de l'industrie, avec notamment la construction de l' usine Fagus en 1911, aux toits plats, à la structure métallique et aux façades entièrement vitrées, caractérisée par des lignes orthogonales.

Usine Fagus

La carrière de Gropius fut interrompue par la Première Guerre mondiale. Appelé comme réserviste, il servit sur le front ouest en tant que sergent major durant toute la période des hostilités où il fut blessé au point de frôler la mort.

En 1915 il épouse Alma Mahler. Ils divorcent en 1920. La mort prématurée de leur fille Manon inspira à Alban Berg son concerto à la mémoire d'un ange (écrit en 1935).
Même s'il est souvent plus reconnu comme figure du fonctionnalisme, son monument aux morts de mars, dessiné en 1919 et érigé en 1920 montre l'influence de l'expressionnisme sur son travail. En 1919 Gropius fit partie de la Gläserne Kette, une correspondance entre utopistes expressionnistes, sous le pseudonyme de MaB.
Après guerre, en 1919, il succéda à Henry van de Velde (remercié en 1915 à cause de sa nationalité belge) à la tête de l'école des Arts appliqués de Weimar. C'est cette académie que Gropius va transformer en une école d'anthologie, le Bauhaus Cette école est composée d'une école

en relation

  • Bauhaus
    631 mots | 3 pages
  • le corbusier
    287 mots | 2 pages
  • expo sur le corbusier
    1277 mots | 6 pages