Biographie de jean-baptiste poquelin "molière"

Pages: 7 (1521 mots) Publié le: 10 janvier 2011
Jean-Baptiste Poquelin, né à Paris en 1622, a passé sa jeunesse dans un milieu de bourgeoisie aisée qui sert encadre beaucoup de ses comédies. Son père le mit au collège de Clermont, où il reçut une éducation soignée, celle des « honnêtes gens ». Il étudie les mathématiques et la physique, ainsi que la danse et l'escrime. Il connait assez de latins pour lire dans le texte les comédies de Plauteet de Térence et pour traduire Lucrèce.
En 1642, à 20 ans, il accompagne Louis XVIII à Narbonne, comme tapissier du roi. Mais il a la vocation théâtrale depuis l'enfance, quand il allait voir à la foire des farces et autres parades de charlatans. En 1643, Poquelin étant encore jeune, décide de devenir comédien, avec l'accord et le soutien de son père, pourtant contre cela quelques annéesauparavant, qui lui réservait la survivance de sa charge. Il prend très vite le nom de Molière et fonde, avec l'actrice Madeleine Béjart, la troupe de l'Illustre Théâtre, composée de dix acteurs. Ils jouent des tragédies à la mode, mais ne s'imposent pas encore devant les grande troupes de l'Hôtel de Bourgogne ou du Marais. A cause de ses emprisonnement pour dettes, Molière décide d'aller faire fortune enProvince.
Arrivé en province, Molières s'associe avec les Béjart à la troupe de Du Fresne, protégée par le duc d'Epernon, gouverneur de Guyenne, leur tournée, avec pour étapes Agen, Toulouse, Carcassone, Nantes, Narbonne et Albi, se déroulera de 1645 à 1650. Vers l'été 1650, le duc d'Epernon quitte la Guyenne, et Du Fresne cède la direction à Molière, qui gardera la troupe jusqu'à sa mort.
Latroupe a son « port d'attache » à Lyon, où le public est gagné au théâtre par les habiles comédiens italiens. De Lyon, la troupe traverse le Languedoc, passe par Montpellier, Narbonne, Béziers, Avignon, Grenoble ou encore Pézenas, où le prince de Conti, ancien amis de Molière, préside les États du Languedoc. Une pension leurs étant accordée, la troupe prend le nom de Troupe de M. le Prince de Contide 1653 à 1657. En 1658, Molière s'installe à Rouen pour se rapprocher de Paris. Il obtient la protection de Monsieur, frère du roi, et veut prendre sa revanche sur l'échec de l'Illustre Théâtre, il rentre alors à Paris en octobre 1658.
Pendant 12 ans en Province, Molière apprend lemétier d'acteur et d'auteur comique. Étant chez lui, Molière a pu analyser le jeu et le répertoire des compagnies rivales, surtout des Italiens, qui jouaient à Lyon la Commedia dell'arte. Pendant son séjour en Province, il a écrit des farces comme La Jalousie du Barbouillé ou Le médecin volant , il avait une grande connaissance approfondie de la farce traditionnelle, dont il reprend les procédésjusque dans ses plus grandes comédies. Il a aussi joué, avec un grand succès, deux comédies d'intrigue, L'Etourdi (1655, Lyon) et Le Dépit Amoureux (1656, Béziers), grâce à cela, lors de son retour à Paris, Molière a déjà pris conscience de son génie et des enrichissement qu'il a pu recevoir de sa tournée.
Le plus grand succès de la troupe, est remporté en novembre 1659 avec Les PrécieusesRidicules (1659). Une vrai farce, avec de grand procédés comiques, mais c'est surtout une peinture de mœurs qui inaugure, par son observation caricaturale, une tendance nouvelle de la comédie. Dès l'année suivante, il a encore un triomphe avec Sganarelle, de nouveaux une farce, mais ce cout si plus française.

Molière veut montrer qu'il n'est pas qu'un « farceur » incapable de s'élever, ainsi, ilinaugure sa nouvelle salle du Palais-royal (Janvier 1661), avec Don Garcie de Navarre, une comédie héroïque en cinq actes et en vers, à laquelle il travaillait depuis des années. La pièce est un échec, seulement sept représentation. Étant de tempérament mélancolique et réfléchi, naturellement porté vers les rôles tragiques, Molière cherche dans la tragédie une profondeur et une dignité d'expression...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Biographie de molière (jean-baptiste poquelin)
  • Biographie de molière (jean-baptiste poquelin)
  • Biographie de jean baptiste poquelin, dit molière
  • Courte biographie de jean-baptiste poquelin (molière)
  • Molière ou jean-baptiste poquelin
  • Biographie courte de jean-baptiste poquelin/molière
  • Moliere (jean-baptiste poquelin)
  • Molière ou jean-baptiste poquelin

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !