Biographie de jean de sponge

326 mots 2 pages
Biographie :
Jean de Sponde : (1557 - 1595) Né dans le pays basque, d’un père calviniste. Jeune, il traduit Homère, en Latin, et compose des amours, sonnets qui ne paraîtront qu’après sa mort. Puis il se tourne résolument vers la foi, et compose des Méditations sur les Psaumes qu’accompagnent un Essaie de quelques Poèmes Chrétiens, ensemble de stances et de sonnets d’inspiration religieuse, publié en 1588, puis oublié pendant deux siècles et demi (réédité en 1949). Mouvement littéraire culturel : il se consacre à la littérature Baroque
Œuvres principales : * Et quel bien de la Mort ? où la vermine ronge * Ha ! que j'en voie bien peu songer à ceste mort * Hélas ! contez vos jours : les jours qui sont passez * Il est vrai, mon amour était sujet au change * Je contemplais un jour le dormant de ce fleuve * Je meurs, et les soucis qui sortent du martyre * Je sens dedans mon âme une guerre civile * Les vents grondaient en l'air, les plus sombres nuages * Ma belle languissait dans sa funeste couche * Mais si faut-il mourir ! et la vie orgueilleuse * Mais si mon faible corps (qui comme l'eau s'écoule) * Mon cœur ne te rend point à ces ennuis d'absence * Mon Dieu, que je voudrais que ma main fût oisive * Mon Soleil qui brille de vos yeux dans mes yeux * Mortels, qui des mortels avez pris votre vie * Ne vous étonnez point si mon esprit qui passe * Pour qui tant de travaux ? pour vous? de qui l'alène * Quand le vaillant Hector, le grand rempart de Troie * Qui serait dans les Cieux, et baisserait sa vue * Qui sont, qui sont ceux-là, dont le cœur idolâtre * Si c'est dessus les eaux que la terre est pressée * Si j'avais comme vous, mignardes colombelles * Si tant de maux passez ne m'ont acquis ce bien * Stances * Stances de la mort * Sur sa fièvre * Tandis que dedans l'air un autre air je

en relation