Biographie de moliere

Pages: 18 (4407 mots) Publié le: 16 mars 2013
Naissance
« Du Samedy 15e janvier 1622, fut baptisé Jean, fils de Jean Pouquelin, marchant tapissier, et de Marie Cresé sa femme, demeurant rue Saint-Honoré, le parin Jean-Louis Pouquelin, porteur de grains, la marine Denise Lescacheux, veuve de Sébastien Asselin, vivant maistre tapissier. »

Nul ne peut plus lire ces lignes dans le registre paroissial de l'église Saint-Eustache, car le feules a détruites lors de l'incendie de l'Hôtel de Ville en 1871. Heureusement, le texte en avait été recueilli, vers 1820, par un chercheur infatigable, Louis-François Beffara.

A l'époque de leur mariage, le 27 avril 1621, Jean Poquelin avait vingt-cinq ans, Marie Cressé vingt ans. Tous les deux appartenaient à des familles de tapissiers établies dans le quartier des Halles.

Les Poquelin (ouPocquelin) étaient originaires du Beauvaisis.


La marraine de Molière était son arrière-grand-mère maternelle.

Apprentissage
Sa formation s'est-elle bornée à aller, dans son enfance, au théâtre avec son grand-père ou à regarder sur leurs tréteaux les bonimenteurs parisiens ?
Il « contemple », comme on disait de son temps, les hommes qui l'entourent, note les ridicules que leur donnentles passions, les aveux extravagants qu'il leur arrive de proférer. Mais il ne s'arrête pas là : dans Les Précieuses ridicules et dans Les Femmes savantes il débat de la culture féminine, dans Le Malade imaginaire des maladies physiques et des maladies de l'esprit, de la confiance qu'on peut donner à la nature et de la confiance que méritent les médecins. Il en vient même à des problèmes qu'onpeut dire philosophiques : quelle est la meilleure éducation, se demande-t-il dans L'École des maris, la plus libérale ou la plus stricte ? Quelle est, parmi les vices du monde, la meilleure conduite à adopter, se demande-t-il dans Le Misanthrope, une rude sévérité qui ne ménage personne, ou une indulgence éclairée ? C'est souvent dans la première scène que le problème est posé, et tout le reste dela comédie est comme un apologue, qui illustre et règle le dilemme initial.
On nous dit qu'à quatorze ans il avait seulement appris le métier qu'il devait exercer, et ne savait rien d'autre que lire, écrire et compter «pour les besoins de sa profession». C'est un maître d'études, Georges Pinel, qui lui avait donné ces rudiments. On l'envoie alors étudier chez les jésuites du collège de Clermont(le futur lycée Louis-le-Grand), et cela n'a rien d'extraordinaire : ses parents ont de l'argent, sa famille s'élève, le jeune homme peut envisager d'accéder à la Robe, et il faut pour cela une licence en droit, et avant d'obtenir ce grade, il faut passer par le collège. Il y demeure cinq ans, de 1636 à 1641.

On nous dit également que le jeune Poquelin se lia au collège avec le poète ChapelleLe poète s'est parfois amusé dans ses pièces à dauber les êtres de raison, la logique, la médecine, la cosmogonie qu'inculquaient les professeurs. Il a eu des cours avec le philosophe pierre Gassendi, avec lui chapelle et peut être Cyrano de Bergerac.

En 1641, alors qu'il suit l'enseignement de Gassendi, Molière se rend à Orléans pour avoir ses licences de droit. Puis le jeune homme fut avocat.En 1642, à la place de son père, qui était «valet de chambre» du roi, il suit Louis XIII, voyageant jusqu'au Roussillon. Mais son goût pour le théâtre, que son grand-père avait naguère entretenu, se déclare : il va travailler avec les bonimenteurs parisiens, Barry et l'Orvietan ; près d'eux il reçoit une tout autre formation que celle du collège de Clermont : il apprend à se contorsionner, àgrimacer, à ne reculer devant aucune truculence de langage ni de jeu.
Chez les jésuites, il s'est fait des amis auxquels il demeurera longtemps attaché : Chapelle et Bernier. Il connaitra aussi un prince de Conti, qui le protégera, lorsqu'il jouera dans le Languedoc, puis l'abandonnera, le combattra et sera peut-être le modèle de Dom Juan, si débauché et frauduleusement converti... Il n'a pas aimé...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Biographie de molière
  • Biographie molière
  • biographie de Molière
  • biographie de moliére
  • Biographie de molière
  • Biographie de molière
  • Biographie de molière
  • Biographie de molière

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !