biographie de samuel beckett et l'espace dans fin de partie

538 mots 3 pages
BIOGRAPHIE DE SAMUEL BECKETT L'ESSENTIEL

Samuel Beckett est né en avril 1906 dans la banlieue de Dublin en Irlande.C 'est un romancier , poète et dramaturges irlandais il écrit donc ses œuvres en deux langues. Il s'installe a paris en 1928 et devient lecteur d'anglais à l’École normale supérieur. Il fait la connaissance de James Joyce avec qui il deviendra amie. Pendant la seconde guerre mondiale il participe a la résistance. A la fin de la guerre il écrit Aux éditions de minuit , Malone meut et L'innommable il reste connu pour s’être consacré par la suite au théâtre et accède a la notoriété. Il obtient le prix Nobel de littérature en 1969.
Dans fin de partie , les thème récurrents sont la solitude de l'homme, l'impossibilité de communiquer , l'angoisse existence , l’absurde mais Beckett n'est pas un auteur engagé il cherche juste a montrer l'absurdité de l'existence.Il est mort en décembre 1989 a Paris
Becket pousse à l'extrême le principe de l'unité de lieu avec en même temps l'importance du hors-scène. Cette importance est d'autant plus étonnante que nous avons affaire à un huisclos. Un des quatre personnages sort de la scène (Clov avec sa cuisine) pour se déplacer juste à côté et pour une durée dérisoire.

1. L'espace du dedans
1.A) Un espace clos
Beckett construit sonespace en volume, il prend soin d'introduire un espace vertical grâce à un escabeau qui permet à Clov d'atteindre les fenêtres petites et hauts perchées. Au lieu d'exploiter l'espace horizontal, ilexploite un espace vertical. Il le construit de droite à gauche, en hauteur et alors qu'on pourrait croire que l'ouverture des rideaux va élargir l'espace, nous ne saurons non seulement rien de l'extérieur, mais en plus l'espace où évoluent les personnages se réduit dès le début de la pièce. On voit à quel point le seul personnage apte à se déplacer dispose d'un espace extrêmement réduit soit pourdes raisons matérielles soit pour des raisons psychologiques. Une seule porte qui donne

en relation

  • En attendant godot
    3780 mots | 16 pages
  • Moliere
    6302 mots | 26 pages
  • Rousseau
    4454 mots | 18 pages
  • fin de parti
    14386 mots | 58 pages
  • Dissert
    17633 mots | 71 pages
  • Theatre
    12553 mots | 51 pages
  • Analyse rhinocéros
    1286 mots | 6 pages
  • Le théâtre de l'absurde
    4709 mots | 19 pages
  • Beckett
    2428 mots | 10 pages
  • Ionesco
    4125 mots | 17 pages