Biographie st anselme

732 mots 3 pages
ANSELME DE CANTORBERY (1033-1109)

Les sources de sa pensée.

Influencé par Saint Augustin et donc Platon, il est avant tout un théologien qui réfléchit sur les dogmes du christianisme.

La vie d'Anselme

Anselme est né en 1033 à Aoste dans une famille aisée. En 1060, il entre à l'abbaye bénédictine du Bec, en Normandie, abbaye dirigée par son compatriote l'abbé Lanfranc. Il étudie la Bible, la doctrine des pères de l'Église et la logique. Il va progressivement gravir les échelons de la hiérarchie monastique. Il devient prieur en 1063, alors que l'abbé Herluin a succédé à Lanfranc, appelé en Angleterre pour devenir archevêque de Cantorbéry.
L'Église subit alors des crises et Anselme apparaît comme un novateur. C'est à la demande de ses moines qu'il se met à écrire. En 1077, il écrit le Monologion où Dieu est défini comme l'être parfait et où Anselme étudie les attributs divins. Encouragé par les réactions favorables (même s'il a aussi des détracteurs), il écrit, en 1078, le Proslogion, où se trouve l'argument ontologique en faveur de l'existence de Dieu. La même année il devient abbé. Il le reste quinze ans.
En 1093, il succède à Lanfranc et devient archevêque de Cantorbéry. Il est alors primat (et donc représentant du pape) de l'État plantagenêt. Anselme défend l'indépendance des membres de l'Église face au roi. Ce dernier, Guillaume II (successeur de Guillaume le Conquérant) le contraint à s'exiler en Italie en 1097.
Anselme continue à lutter contre les pouvoirs séculiers tout en poursuivant sa réflexion théologique sur l'incarnation et la crucifixion du Christ (Cur Deus homo). Lors de l'avènement de Henri Ier (1100), Anselme revient à Cantorbéry mais ses prises de position dans la querelle des investitures (conflit entre le pape et l'empereur d'Occident au sujet des bénéfices ecclésiastiques) le contraignent à nouveau à l'exil jusqu'en 1106 (Concile de Londres).
Anselme peut désormais se consacrer à développer la vie communautaire du clergé. Il meurt

en relation

  • Monologion d'anselme
    1579 mots | 7 pages
  • René descartes
    2802 mots | 12 pages
  • Rapport
    9136 mots | 37 pages
  • Biographie jules verne
    8235 mots | 33 pages
  • Dominique de guzman
    4351 mots | 18 pages
  • Architecture et béton
    7077 mots | 29 pages
  • Bibliographie de philosophie
    5297 mots | 22 pages
  • Théophile gauthier
    58117 mots | 233 pages
  • Surréalistes
    8738 mots | 35 pages
  • balzac
    13445 mots | 54 pages