Biographie victor shoelcher

383 mots 2 pages
VICTOR SCHOELCHER

Le 22 juillet 1804, dans un petit bourg de l’Alsace, Victor Schoelcher apparaît dans la vie d’une paisible famille bourgeoise. Il y reçoit une éducation très stricte d’où il dira « tirer une grande sagesse ». En 1830, son père, fabriquant de porcelaine très réputée à Paris, lui demande de partir en Amérique pour rechercher de nouveaux clients, mais surtout pour l’isoler des milieux républicains qu’il fréquente. En effet, dès son plus jeune âge, Victor confirme ses idées de « gauche » et participe à de nombreuses réunions républicaines. Il œuvre pour plus de justice sociale et pour le respect des règles des droits de l’homme. Il cherchera pendant plusieurs mois des clients pour son père en passant par divers pays comme le Mexique, les Etats-Unis d’Amérique ou encore les Antilles. Ses recherches n’aboutiront pas mais il rencontre alors l’esclavage et les affreuses conditions de vie des Noirs.
En 1833, apparaît le livre « L'esclavage des noirs et de la législation coloniale ». En 1848, grâce à ses connaissances de l’esclavage, il réussit à imposer son idée d’abolir l’esclavage et de faire des Noirs des citoyens de la République. Le député devient alors sous-secrétaire de la Marine et fait adopter après de nombreuses essais, le décret de l’abolition de l’esclavage le 27 avril 1848, sur toutes les terres françaises rendant ainsi la liberté a plus de 260000 esclaves ! Il le signe dans les colonies françaises en 1848, fut élu représentant des Antilles françaises à l'Assemblée Nationale en 1848 et en 1849, où il siégeait dans les rangs de la Montagne. Ceci marque l'apogée de son combat pour l'humanité. La traite des Noirs continuera jusqu’en 1861. En 1851, lors du coup d’état du Prince Louis-Napoléon, on le voit sur toutes les barricades. Il décide alors de s’exiler à Londres. La République rétablit, il passe de député à sénateur. En 1870, après la chute de Napoléon, il rentre en France.
Il

en relation