Biologie

912 mots 4 pages
 — LES TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE - N°5 Juillet-Août 2007

Article de synthèse

Évolution des techniques de séquençage
EL FAHIME Elmostafa1 and Ennaji Mly Mustapha2 1* Unités d’Appui Technique à la Recherche Scientifique UATRS, Plateforme Biologie moléculaire et Génomique Fonctionelle, CNRST, RABAT elfahime@cnrst.ma 2* Laboratoire de Virologie, Hygiène et Microbiologie, FST Mohammadia, Université Hassan II - Mohammadia.

Résumé: La biologie analytique a connu depuis quelques années une grande révolution en conséquence des progrès technologiques de la biologie moléculaire appliquée au séquençage des génomes. En effet, connaître l’enchaînement complet des bases nucléotidiques qui constituent un génome, c’est connaître toute l’information nécessaire à la vie (du moins en théorie). Ce n’est que récemment, avec la mise en place des Programmes Génome, que de nombreux génomes, dont celui de l’être humain, sont aujourd’hui séquencés, et que d’autres génomes sont en voie de l’être dans des délais de plus en plus raccourcis. Ces réalisations spectaculaires, sont rendues possible grâce aux développements extraordinaires des techniques de séquençage que nous essayons de passer en revue dans cet article. Nous rappellerons dans un premier temps le principe de base et l’évolution des techniques traditionnelles (Sanger, Maxam et pyroséquençage). Nous discuterons les avantages et les inconvénients de chaque approche avant d’exposer la nouvelle génération de séquenceurs automatisés.

Historique Le séquençage de l’ADN a été inventé dans la deuxième moitié des années 1970. Deux méthodes ont été développées indépendamment, l’une par l’équipe de Walter Gilbert, (Maxam and Gilbert 1977) aux ÉtatsUnis, et l’autre par celle de Frederick Sanger (Sanger, Nicklen et al. 1977) en Grande-Bretagne. Ces deux méthodes sont fondées sur des principes diamétralement opposés : l’approche de Sanger est une méthode par synthèse enzymatique sélective, tandis que celle de Maxam et Gilbert

en relation

  • Biologie
    1557 mots | 7 pages
  • Biologie
    295 mots | 2 pages
  • Biologie
    4976 mots | 20 pages
  • Biologie
    5368 mots | 22 pages
  • Biologie!
    2073 mots | 9 pages
  • Biologie
    553 mots | 3 pages
  • La biologie
    507 mots | 3 pages
  • Biologie
    524 mots | 3 pages
  • Biologie
    513 mots | 3 pages
  • biologie
    387 mots | 2 pages