Blabla

1430 mots 6 pages
Jeunesse[modifier]Fille de Marie-Josèphe Tascher de La Pagerie et de son premier mari le vicomte Alexandre de Beauharnais, elle a pour beau-père l'empereur Napoléon Ier, qui épouse sa mère en 1796, après la mort sur l'échafaud du vicomte en 1794. Ses parents vivent séparément lorsqu'éclate la Révolution française. En 1789, Son père est élu député de la noblesse aux États Généraux et préside l'Assemblée Constituante durant les journées de la "Fuite à Varennes" de la famille royale.

Sous la Terreur, le ci-devant vicomte est arrêté puis guillotiné et sa mère est emprisonnée mais, libérée après la chute de Robespierre, reprend sa vie mondaine et devient la maîtresse de Barras, l'homme le plus influent du Directoire.

En 1795, Hortense entre à douze ans dans la pension de Mme Campan à Saint-Germain-en-Laye puis fréquente à sa majorité la haute société consulaire. La même année, le général Bonaparte se fait remarquer en réprimant sévérement une manifestation royaliste sur les marches de l'Église Saint-Roch à Paris.

L'année suivante, le général Bonaparte se voit confier par Barras le commandement de l'armée d'Italie et épouse la maîtresse du directeur dont, par jalousie masculine, il modifie le prénom : Marie-Josèphe devient Joséphine.

Après le mariage de sa mère avec Napoléon, le 8 mars 1796, celui-ci décide d'adopter Hortense et son frère aîné, Eugène.

En 1799, Bonaparte prend le pouvoir et donne à la France un nouveau type de gouvernement : le Consulat. A 16 ans, Hortense est la fille de l'homme le plus puissant de France.

Mariage et descendance[modifier]
Hortense de Beauharnais et son fils Napoléon Charles par François Gérard (1806)Joséphine, qui tient à se concilier la famille Bonaparte qui la jalouse, voire la hait, souhaite une nouvelle union pour sceller l'alliance des familles Bonaparte et Beauharnais.

Elle fait marier sa fille, Hortense, le 4 janvier 1802 à Louis Bonaparte (1778-1846), l'un des frères cadets du Premier Consul. La cérémonie

en relation

  • M.hOMAIS
    308 mots | 2 pages
  • resum cousine bette
    774 mots | 4 pages
  • Biographie de pierre mac orlan
    489 mots | 2 pages
  • Le courage de paul éluard
    287 mots | 2 pages
  • Configuration du dernier rivage : un recit qui pousse à la réflexion
    536 mots | 3 pages
  • La Cousine Bette de balzac - en quoi ce roman s’inscrit comme le témoin d’une réalité sociale soumise au pouvoir de l’argent et où les valeurs bourgeoises prennent le dessus sur le culte religieux ?
    8210 mots | 33 pages
  • La cousine bette
    1801 mots | 8 pages
  • kpàk
    1013 mots | 5 pages
  • Le rôle de Homais
    1578 mots | 7 pages
  • Nouvelle d'ambiance
    872 mots | 4 pages