blabla

579 mots 3 pages
I. Les rêves permettent d’aspirer à un monde meilleur par la résistance ou la lutte

1. Politique et rêve américain : Vers la progression d’un monde idéal
M-L K, Explique que l’Amérique est un pays multiculturel depuis l’idée du rêve américain
Idée que les marcheurs ont lutté pour l’égalité entre les noirs et les blancs par rapport aux droits de vote du 28 Août 1963 – Rêve d’un monde fraternel égalitaire ; contre le racisme
Photo WASHINGTON, Fresque sur un mur de Washington qui représentant deux hommes politique : Barack Obama et M-L King reprenant le slogan de campagne d’Obama - slogan qui montre le changement et la volonté de réaliser ses rêves.
Obama incarne le rêve de M-L King
KEPPLER, Emigrants qui arrivent sur la terre américaine ; Idée par la main qu’ils sont à l’abri du danger
Le rêve américain est assimilé à la liberté d’expression, de religion mais également d’entreprendre (=capitalisme)
Photo ELLIS ISLAND, île qui est un centre de quarantaine avant d’avoir l’accès sur le continent – les immigrés sont content d’arriver sur la terre américaine qui pour eux est un monde meilleur que celui de l’Europe donc progression d’un monde vers l’autre ; Personnes plutôt modestes.
Statut de la Liberté et l’île connotent l’idée du rêve américain

2. Le rêve collectif entraîne un espoir qui n’est non plus singulier mais devient celui de tous
M-L K, Discours qui repose sur une anaphore à la dimension religieuse donc cela montre qu’il parle au nom de tous – Il est pacifiste ; Espoir pour tous les Américains, tous les citoyens
Evoque les Etats du Sud des Etats-Unis qui étaient ségrégationnistes
Photo WASHINGTON, Barack OBAMA représente l’espoir, le progrès pour le peuple car c’est le premier président noir
CAYROL, Dimension collective du rêve car les prisonniers se racontent leurs rêves (=plusieurs intérêts possibles)
Les prisonniers font cela dans le but de passer le temps, s’évader en pensées, pouvoir du suggestion par rapport à l’amélioration

en relation

  • Blabla
    820 mots | 4 pages
  • Blabla
    379 mots | 2 pages
  • blabla
    324 mots | 2 pages
  • Blabla blabla
    725 mots | 3 pages
  • Blabla
    843 mots | 4 pages
  • Blabla
    327 mots | 2 pages
  • Blabla
    295 mots | 2 pages
  • Blabla
    2090 mots | 9 pages
  • Blabla
    401 mots | 2 pages
  • Blabla
    268 mots | 2 pages