boite de pandore

Pages: 20 (4964 mots) Publié le: 31 mai 2014
L’image, nouvelles pratiques, nouveaux statuts ?


De pandore à méduse, le pouvoir des images

Le mythe de Pandore est un mythe d’origine mais si l’histoire qu’il raconte nous ramène au temps fort de la création, sa fonction, comme celle de tout mythe dans nos sociétés modernes, reste historiquement instable.
On sait qu’il y a des mythes forts et des mythes faibles. Celui-ci faisait encorepartie des mythes forts : le quantum politique y était immédiat. Rien d’autre dans le mythe de Pandore que la sollicitation incessante adressée à la femme - et aux images - de rester à leur place, leur interdisant de s’inventer, de se reconnaître ailleurs que dans cette version éternelle et pourtant datée qu’on a construite d’elles un jour comme si ce dût être pour tous les temps. Fixant aussiune fois pour toutes, la position de l’artiste, du poète, comme du philosophe dans cet écart sans couleurs entre être et apparaître. C’est ce principe même de l’écart qui servit de prétexte aux plus grands débats de la philosophie et de l’histoire des images peintes et continue de diviser le champ de l’esthétique. L’image est-elle un système doublement articulé dont le premier niveau d’articulationserait la représentation objective de la réalité ou est-elle présence, résurrection et transfiguration ?  Une image donne-t-elle à voir ou doit-elle aussi donner à penser ? Est-elle seulement à comprendre dans les effets qu’elle produit ou délivre-t-elle un sens caché ? N’est-elle qu’ensemble de couleurs et de formes sur une surface assemblées produisant des effets de sidération ou «hésitationprolongée entre le son et le sens », la surface et le symbole, le médiatique et le médiumnique ? Dans chaque camp se dessine ce qu’on dénonce, comme une nuit subjective de l’histoire où un avenir se fait essence, entraînant la destruction du passé. Caravage contre Poussin.
Nous voudrions montrer que les risques de destruction ne sont plus là où l’on croit et que si l’on peut encore sauver le pouvoirdes images, ce sera au prix d’une réconciliation entre les deux figures paradigmatiques de l‘histoire de la peinture, et d’une alliance entre deux mythes antinomiques, le mythe de Pandore et celui de Méduse capable de déplacer les oppositions classiques et de mesurer ce que l’utopie supérieure d’un va et vient entre le dénivelé spirituel propre à l’image et ses effets de présence - que celle-ciouvre toutes grandes les portes de la perception (Méduse) ou celles de la pensée (Pandore), (souvenons-nous que l’origine étymologique balance entre eidolon et phantasma, imitari et magie)- l’utopie d’une tension instituante, dialectique, entre la représentation distanciée et la puissance d’effet, entre des pôles aussi incompatibles logiquement qu’indissociables en réalité restaurera de pouvoircritique.

De l’interprétation du mythe par Vernant, on ne retiendra ici qu’un trait : contrairement aux mâles nés naturellement, Pandora est un produit artificiel, fabriqué sur ordre par l’habileté d’Héphaïstos. Elle est image et semblance, elle incarne l’écart entre être et paraître, la nature et l’imitation, le vrai et le faux mais aussi la réflexion et l’instinct aveugle ; elle ouvre lavoie aux poètes, aux artistes, (ceux qui relèvent d’un régime mimétique des images comme nous allons le montrer) mais aussi aux philosophes. En ce sens on peut dire que, dans le mythe grec, c’est seulement avec la femme que les mâles accèdent pleinement à leur condition d’être humain civilisé.

Le mythe de Pandore acquiert avec la conclusion de Vernant une fonction moderne celle de dire le pouvoirdes images où se joue certes depuis l’Antiquité la question de l’être et des apparences, même s’il n’est pas le seul à le dire et c’est en effet le propre d’un signifié que de pouvoir avoir plusieurs signifiants. Comme il n’y a aucune fixité dans les concepts mythiques, l’histoire que choisit Vernant est forcément historique : elle témoigne d’une réalité, celle d’une pensée résistante qui se...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Boite de pandore
  • La boîte de Pandore
  • BOITE DE PANDORE
  • La Boite De Pandore
  • la boite de Pandore
  • La boite de pandore
  • La boite de Pandore
  • Anthologie de français sur la boite de pandore

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !