Bonbon

Pages: 2 (286 mots) Publié le: 30 janvier 2011
Pourquoi mon père me forçait-il à regarder la Joconde et à écouter des symphonies? C'est ce qu'on appelle le destin, je suppose. Il m'a falluattendre d'avoir vingt-sept ans pour oser lui poser la question (j'avais bien trop peur même de prononcer son nom, avant). Il m'a dit que c'étaitchouette, Chopin, c'est pour ça qu'il m'enfermait dans une pièce pour m'en faire écouter quand je me mettais à pleurer. Personne à l'époque ne possédait detourne-disque, autour de nous, ni de télévision, la viande, le tissu, l'huile, etc., tout était encore rationné, et beaucoup de nos voisins nesurvivaient que grâce aux fanes de légumes qu'ils ramassaient sur les marchés. Nous étions la seule famille d'intellectuels de tout l'immeuble, j'auraisdû être heureuse, de son point de vue.
Mon père a dit que jamais il n'aurait imaginé que cette reproduction sur le mur puisse me faire peur.Pourquoi est-ce que je ne regardais pas la carte du monde ou la carte de Chine, qui étaient accrochées à côté ? Ou ses croquis (il était ingénieur) ?Pourquoi fallait-il absolument que ce soit ça que je regarde ? Et en fin de compte, a-t-il dit, pourquoi est-ce qu'elle te faisait peur?
D'autres mel'avaient déjà posée, cette question, et à chaque fois ça avait un peu aidé à réduire ma terreur. Je n'ai pas de réponse. De la même manière, je nesais toujours pas pourquoi, alors que j'étais si petite, tout juste si je savais parler, il avait trouvé cette solution pour faire cesser mes pleurs.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • les bonbons
  • Les bonbons
  • Bonbon
  • Les bonbons
  • Bonbon
  • Bonbon
  • Tpe bonbon
  • Le marché du bonbon

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !