Bonheur des dames

Pages: 5 (1094 mots) Publié le: 1 mars 2011
Commentaire composé du chapitre 14 du roman Au bonheur des Dames d’Emile Zola

Une journée de grande vente est sur le point de s’achever, c’est un jour très important pour le Grand Magasin. Ce passage décrit la clientèle et le Grand Magasin à travers les yeux de Mouret, le génie de cette création spectaculaire comprenant tout ce processuscommercial.
Cette œuvre, Au bonheur des Dames, de la fin du 19eme siècle, n’est autre que le résultat du travail du grand auteur du réalisme Emile Zola. Cet écrivain de renom nous fait voyager dans le Grand Magasin grâce à sa façon de jouer avec les mots qu’il choisi, les métaphores quelque peu poétiques et toutes les figures de style avec lesquelles il arrive à nous transporter.

Le Grand Magasinn’est pas totalement imaginé mais inspiré de faits réels étudiés minutieusement par Zola. C’est pour cela qu’on peut dire que c’est une évocation réaliste voire naturaliste.
Le Grand Magasin n’est pas un lieu comme les autres ; il représente le désir de la clientèle. Le bâtiment en lui-même n’est pas très extravaguant, mis à part sa superficie qui est plus impressionnante que tout autre boutique deParis. En ce qui concerne l’architecture, elle est massive mais moderne « l’énorme charpente métallique », alors que le métal est l’un des matériaux les plus utilisés à l’époque. Il y a aussi d’autres parties du bâtiment qui sont modernes comme « des escaliers suspendus et des ponts volants » qui sont innovateurs et originaux. Mais sans cela, le décor du Bonheur des Dames reste neutre, « sur lesfonds pâles » qui ne désigne rien d’autre que la couleur des murs. Cependant cela montre un contraste avec les petites boutiques, comme celle du Vieil Elbeuf, où il est décrit auparavant que tout est très sombre. Mais le terme « pâles » reste malgré tout très neutre, et n’évoque pas de couleur ou d’ambiance particulière. On peut donc en déduire que la neutralité du décor n’a pour but que de faireressortir la marchandise toujours plus étendue, colorée et époustouflante.

La grande stratégie de Mouret, c’est de vendre le plus possible à bas prix ; c’est pour cela qu’il y a toujours un nombre incalculable de marchandises différentes et en grand nombre chacune, «  son entassement continu de marchandises », l’enjeu est d’étourdir les clientes, de les perdre dans la masse, qu’elles ne saventplus où donner de la tête. Mais comme à la fin de chaque vente « le saccage des étoffes jonchait les comptoirs », en revanche il n’y a pas plus de précisions sur les étoffes car il y en a de toutes sortes et qu’elles ont déjà été énumérées dans les chapitres précédant. Le Grand Magasin ne comporte pas que des tissus, mais aussi des rayons pour les meubles sans conter «  des articles de Paris ». Lefait de mélanger toutes sortes de marchandises révolutionne le commerce.

Les clientes ont, elles aussi, un rôle essentiel dans le Grand Magasin. Ce sont elles qui rapportent les bénéfices au magasin. Mais on a un doute sur les sentiments que porte Mouret, ou Zola, aux clientes. Si ce n’est de l’admiration, de l’affection ou s’il les considère « comme du bétail ». A part ça, la clientèle estcomplètement hypnotisée et soumise par le Grand Magasin et par la marchandise mise en place par Mouret. Elles éprouvent une addiction envers le Grand Magasin « la femme venait passer chez lui les heures vides », chacune a besoin de sa dose, elles y passent tout leur temps libre.



Le Bonheur des Dames, l’empire d’Octave Mouret, n’est pas un simplie magasin ; mais la tentation de toutesles femmes, leur nouvelle église.
Octave Mouret a réussi sa vie professionnelle grâce au Grand Magasin, qu’il considère comme l’emblème de sa réussite, le bijou de sa couronne. Son succès lui donne des airs de chez, de roi, de despote envers sa clientèle. Il exerce son pouvoir sur toutes les personnes du Grand Magasin, mais son pouvoir a aussi des apparences de séduction, de tentation pour les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • au bonheur des dames
  • Au bonheur des dames
  • Au bonheur des dames
  • Au bonheur des dames
  • Aux bonheur des dames
  • au bonheur des dames
  • Au bonheurs des dames
  • Aux Bonheur Des Dames

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !