Bonheur

654 mots 3 pages
L'ignorance favorise t'elle le bonheur ?

Si le bonheur pose problème à la philosophie c'est parce que l'idiot ou l'ignorant eux aussi peuvent paraître heureux, c'est également parce que l'opinion de la foule pose le bonheur comme la fin ultime de toute existence humaine.
La question est donc de savoir si l'idiot ou l'ignorant peuvent vraiment être heureux et si ce que la foule appelle bonheur est digne de ce nom.
Le bonheur pour le simple d'esprit confère au petit bonheur tranquille et « béat » de celui qui se satisfait d'une existence médiocre, hélas cette béatitude n'a rien à voir avec les transports que procure la contemplation du vrai et se rapproche plutôt de l'hébétude. La bêtise consiste en effet à s'étonner sans questionner et à se satisfaire d'un monde que l'on ne comprend pas et qui satisfait d'autant plus qu'il paraît incompréhensible.
Et c'est bien là ce qui gène le philosophe de voir que l'étonnement qui est la source même de la philosophie1 peut aussi être la source de la plus grande stupeur qui comme son nom l'indique rend stupide. C'est la raison pour laquelle Descartes préfère parler d'admiration pour désigner notre surprise face à l'ordre d'un monde que nous voulons comprendre et réserver le terme d'étonnement à cet excès qui frappe l'esprit de paralysie. Un tel étonnement est à l'origine de ces formules toutes faites, dont le caractère assommant n'est pas à démontrer, telle : « la nature est bien faite » ou « pour être heureux il suffit de ne pas se poser de questions et de prendre la vie comme elle vient ». Certains poussent même d'ailleurs la bêtise à son point culminant en qualifiant de telles maximes de " philosophie de la vie ".
Une telle « philosophie » si elle peut en effet conduire au bonheur, ce ne peut être qu'à un bonheur comparable à celui de la bête sans conscience, qui ne peut que vivre en accord avec la nature pour la simple et bonne raison qu'elle est plongée en elle et ne dispose pas d'une liberté lui permettant de

en relation

  • Bonheur
    3298 mots | 14 pages
  • Bonheur
    1914 mots | 8 pages
  • Le Bonheur
    4053 mots | 17 pages
  • le bonheur
    6450 mots | 26 pages
  • bonheur
    2985 mots | 12 pages
  • Le bonheur
    689 mots | 3 pages
  • bonheur
    5971 mots | 24 pages
  • Le bonheur
    2315 mots | 10 pages
  • Bonheur
    1062 mots | 5 pages
  • Le bonheur
    3167 mots | 13 pages