Bonjour

786 mots 4 pages
Commentaire Hugo : Ultima verba

Introduction :

Ultima verba, de Victor Hugo, est une réponse. IL est engagé dans un dialogue implicite avec l’Empereur. C’est une réponse d’opposition : l’expression d’un refus à une proposition qui est une proposition d’amnistie (lorsque le gouvernement propose d’annuler les condamnations).
La première partie est une énumération de tous les crimes qui justifient son exil (jusqu’au vers 20), puis énumération de tous les arguments qui pourraient faire rentrer les exilés (20 à 36). La dernière partie est un renversement argumentait car il s’agit au poète d’affirmer son opposition. Il s’agit à la fois d’énoncer la valeur de l’exil, répéter le pouvoir prophétique de la poésie et enfin de dresser la statue du poète proscrit. Ultima verba est un poème bilan, clôture.

I- La valeur de l’exil

Certains des procédés sont dialogiques : comme si le poète entrait en dialogue avec un interlocuteur fictif ou virtuel. C’est un dialogue sous-jacent. « Oui » est une reprise de « je te montrerai », « je croiserai ». Anaphore de « je ne reverrais pas ta » au vers 15 et 17.
Le poème Ultima verba affirme une détermination (« je resterais proscrit, voulant rester debout ») => vers très équilibré, par l’hémistiche, l’antithèse, la répétition de « rester » et de « vouloir » qui traduit la détermination.
« Compagnons » => idée de partage.
« mes nobles compagnons » => adjectif « noble » valorisant, « devant les trahisons ... indigné et serein » => attitude de refus car croiser les bras est refuser d’aider.
Le poète est transformé en gardien du culte. Il se fait juge.
Réprobation aux vers 23-24, exprimé par le conditionnel. Le poète ne cache pas la dureté de l’exil (« l’âpre exil », « Ô France... » => nostalgie de la France)
« Je ne reverrais pas ta rive qui me tente » => la rive lui tend les bras et elle le tente. La valorisation de l’exil ne se fait pas sans renoncement. Véritable élégie de l’exil : poésie triste, nostalgique.

en relation

  • Bonjour bonjour
    384 mots | 2 pages
  • Bonjour, la bonjour
    378 mots | 2 pages
  • bonjour du bonjour
    1233 mots | 5 pages
  • Bonjour
    829 mots | 4 pages
  • Bonjour
    1686 mots | 7 pages
  • Bonjour
    869 mots | 4 pages
  • Bonjour
    478 mots | 2 pages
  • Bonjour
    1904 mots | 8 pages
  • Bonjour
    796 mots | 4 pages
  • Bonjour
    332 mots | 2 pages