Borges

28430 mots 114 pages
Jorge Luis BORGES

(Argentine)

(1899-1986)

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres qui sont résumées et commentées
(surtout ses nouvelles).

Bonne lecture !

Né le 24 août 1899 à Buenos Aires, Jorge Francisco Isidoro Luis Borges Acevedo était le descendant d’un héros de la guerre d'indépendance qui fut aussi le fondateur de la ville de Cordoba, le fils de Jorge Guillermo Borges, avocat et professeur de psychologie féru de littérature, et de Leonor Acevedo Suárez, à qui son époux avait appris l'anglais et qui travaillait comme traductrice. La famille appartenait à un milieu libéral et aisé. Il fut élevé par une gouvernante anglaise, et parla l’anglais avant l’espagnol, fut donc bilingue, même s'il allait prétendre toute sa vie qu'il n’avait pas une maîtrise parfaite de l'anglais alors qu’elle I'influença profondément.
Il se contenta d’abord des jeux d’enfants avec sa sœur, Norah. Il fut dès ce temps fasciné par les tigres qu’il dessinait maladroitement pour tapisser les murs de sa chambre. Il croyait alors que le sommeil était une machine qui permettait de voyager ; aussi, le matin, à son réveil se dépêchait-il d’aller à la chambre de ses parents en annonçant : «Papa, maman, je suis de retour».
Alors qu’il avait six ans, il découvrit cette chambre toujours obscure et fraîche qui servait de bibliothèque à son père qui lui laissa lire tous les livres qu’il voulait. Aussi lut-il énormément durant toute son enfance, sa préférence allant aux ‘’Mille et une nuits’’ (dans la traduction plutôt salace de Richard Burton) et à ‘’Don Quichotte’’, deux œuvres qui allaient jouer un rôle capital dans la formation de sa sensibilité. Mais il goûta aussi Kipling, Chesterton, De Quincey, Dante, Keats. Cette énergie enfantine étant couplée à une mémoire extraordinaire, il acquit ainsi une culture encyclopédique, un jugement si sûr qu’on le consultait pour juger de la qualité d’une œuvre.
Il déclara aussitôt vouloir devenir écrivain, et, à l’âge de

en relation

  • Borges
    835 mots | 4 pages
  • echelle borg
    895 mots | 4 pages
  • Jorge lui borges
    358 mots | 2 pages
  • Borges la demeure d'asterion
    2114 mots | 9 pages
  • Les mots et les choses borges
    856 mots | 4 pages
  • El otro - borges
    2154 mots | 9 pages
  • Étude comparative poe - borges
    1164 mots | 5 pages
  • J.l. borges - de tous les instruments de l’homme, le plus étonnant est, sans aucun doute, le livre.
    574 mots | 3 pages
  • Le prix nobel de la littérature : consécration artistique ou politique ? les cas de pablo neruda et de jorge luis borges.
    3308 mots | 14 pages
  • Analyse contrastive de la préposition de en espagnol et en français à partir du conte « la biblioteca de babel » («la bibliothèque de babel ») de jorge luis borges
    14394 mots | 58 pages