Boris vian le déserteur

683 mots 3 pages
LE DESERTEUR – BORIS VIAN

Ce poème a été écrit en 1954 (début de la guerre en Indochine) par Boris Vian. La défaîte de Diên Biên Phu est à l’époque mal vécue par l’armée française. Accord singé en 1954 et l’Indochine devient le Vietnam. Guerre d’Algérie tout de suite après. Changement du mode de fonctionnement pour la guerre : les civils sont soldats.

I / La situation d’énonciation

Le narrateur est un homme insoumis à l’appel de soldats et qui refuse de partir à la guerre. Récit à la première personne. Contexte historique : la guerre d’Indochine. Boris Vian refuse de partir à la guerre pour des raisons idéologiques, des convictions pacifistes et des raisons personnelles.

II / Le destinataire

Le poème, par sa simplicité forme un contraste avec le destinataire (le Président) ; cela met en valeur la charge émotionnelle du poème. Le poème s’ouvre sur une apostrophe. Les termes simples et le langage courant renforcent le caractère spontané.

A la dixième strophe, changement de destinataire. A partir de cette dixième strophe, sa volonté de transmettre à autrui son idéal antimilitariste est plus forte que son refus de faire la guerre.

III / La visée

Il fait appel à la conscience du destinataire. A travers cette lettre, il appelle une jeunesse qui en a assez de la guerre.

Eléments susceptibles de faire adhérer le destinataire à la cause défendue : - simplicité du langage poétique ; - sage de la chanson populaire ; - force de conviction de l’énonciateur.

La forme du poème : - douze quatrains (hexasyllabes) ; - rimes embrassées sauf pour la cinquième et la neuvième strophe. Champs lexicaux : - la guerre (militaires, bombes, armes, gendarmes) ; - la souffrance (les pauvres gens, pleurer mes enfants, verbe souffrir)

Boris Vian met l’accent sur l’horreur de la guerre, les morts innombrables, les chagrins infinis, le refus d’une violence

en relation

  • Boris vian - le deserteur
    826 mots | 4 pages
  • Le déserteur - Boris Vian HDA
    526 mots | 3 pages
  • L'écume des jours de boris vian
    1386 mots | 6 pages
  • Commentaire sur l'épilogue de l'ecume des jours de boris vian
    1074 mots | 5 pages
  • Boris vian a tous les enfants
    2586 mots | 11 pages
  • Boris vian le déserteur
    389 mots | 2 pages
  • Le déserteur -boris vian
    524 mots | 3 pages
  • Le déserteur boris vian
    387 mots | 2 pages
  • Le déserteur de boris vian
    645 mots | 3 pages
  • Boris vian le déserteur
    1995 mots | 8 pages