Boris vian

1056 mots 5 pages
BORIS VIAN, LE DESERTEUR

C'est en 1953 que Boris Vian écrivit la chanson « le déserteur », elle fut publiée en 1955, à la fin du conflit en Indochine et peu avant la guerre d'Algérie.
Ce texte est emblématique de la poésie engagée française et un symbole de la liberté d'expression face a la censure instauré a l'époque. La littérature engagée est un genre qui se met au service d'une cause (politique, culturelle …) et qui invite le lecteur a la réflexion et à l'action en faveur de la cause défendue par l'auteur.
De nombreux auteur ont écrient des textes engagés comme Paul Eluard ou Victor Hugo.
L'auteur de ce texte, Boris Vian, naquit le 10 mars 1920 a Ville-d'Avray et mourut le 23 juin 1959 à Paris. Durant sa vie, il usa d'un grand nombre de pseudonymes, environ 35, qui lui ont permis de s'exprimer sous différentes facettes de sa personnalité. Il écrivit en tout 11 romans, 4 recueils de poèmes, plusieurs pièces de théâtres, nouvelles, chanson, scénarios de film, critique musicale etc.
Le texte présenté est « le déserteur » une chanson sous forme de lettre écrite par Boris Vian.

Cette chanson un message de contestation de l'auteur et un refus de l'autorité.

L'auteur explique qu'il vient de recevoir des papiers lui annonçant l'obligation de partir a la guerre « Je viens de recevoir mes papiers militaire pour partir à la guerre avant mercredi soir », il refuse d'aller a la guerre, d'où le titre de la chanson le déserteur « ma décision est prise je m'en vais déserter ».
Il y expose ses opinions et principes moraux « je ne veux pas le faire, je ne suis pas sur cette terre pour tuer des pauvres gens ».
De plus, il critique ouvertement le Président et fais preuve d'humour noir et d'ironie « vous êtes un bon apôtre monsieur le président », il compare le Président aux apôtres, cette métaphore est ironique car les apôtres sont les messagers de la paix; c'est donc en contraction avec l'image que l'auteur donne du Président.
Il lui dis que, si il tiens tant a

en relation

  • Boris vian
    1601 mots | 7 pages
  • Boris vian
    1644 mots | 7 pages
  • Boris vian
    500 mots | 2 pages
  • Boris vian
    627 mots | 3 pages
  • Boris VIAN
    1965 mots | 8 pages
  • Boris vian
    1316 mots | 6 pages
  • Boris vian
    1140 mots | 5 pages
  • Boris Vian
    941 mots | 4 pages
  • Boris vian
    630 mots | 3 pages
  • Boris vian
    288 mots | 2 pages