Botbot

424 mots 2 pages
Biographie de Arthur Cecil Pigou
Arthur Cecil Pigou (18771959) était un économiste britannique. Il a particulièrement travaillé sur l'économie du bien-être (Welfare Economics), et a introduit la notion d'externalité. Il a été élève d'Alfred Marshall, puis professeur de John Maynard Keynes.
Sa pensée
Arthur Cecil Pigou s'est interrogé sur la façon d'approcher la répartition optimale des revenus dans une économie donnée, afin de favoriser une croissance économique aussi rapide que possible. Dans cette perspective, il adopte une approche orthodoxe des salaires, fondée sur les comportements d'agents économiques sur un marché, en opposition à une analyse en terme d'argrégats. Selon Pigou, seule la flexibilité des salaires est susceptible de faire disparaitre le chômage et de permettre la meilleure répartition possible des revenus. Les crises des années 1920 et 1930, durant lesquelles Pigou a élaboré ses théories, s'expliquent donc par les rigidités qui affectent le marché du travail et perturbent la flexibilité salariale : salaire minimum, allocations chômage, coalitions de salariés (syndicats) etc. Cette analyse, très classique, a été vivement critiqué par John Maynard Keynes pour lequel Pigou représentait l'incarnation même de la théorie classique qu'il combattait.
Pigou est aussi connu pour avoir préfiguré l'économie de l'environnement en introduisant le principe de "pollueur-payeur" (même si le terme n'est pas de lui). Un agent qui génère des effets externes négatifs fait supporter à la collectivité un coût supérieur à celui qu'il supporte en tant qu'agent privé. L'Etat doit donc intervenir, par l'établissement de taxes où de travaux de réparation imposés aux agents responsables, pour éliminer l'écart entre coût social et coût privé. La taxe devient donc un moyen d'éliminer les défaillances du marché. Cette analyse sera critiquée notamment par Ronald Coase qui, rejetant toute intervention de l'état, élaborera des procédures de marchés permettant l'élimination

en relation

  • Impot
    390 mots | 2 pages
  • N go rapport taxe SOLENN
    1565 mots | 7 pages
  • Botanik
    394 mots | 2 pages
  • Jacques vabres
    280 mots | 2 pages
  • Commentaire d arret Jacques Vabre
    1892 mots | 8 pages
  • dezsqa
    9639 mots | 39 pages
  • Arret
    12073 mots | 49 pages
  • Taxe sur les sodas
    761 mots | 4 pages
  • L'effet d'éviction
    504 mots | 3 pages
  • Intérêts et limites de la taxe carbone
    1693 mots | 7 pages
  • fiscalité isf
    1180 mots | 5 pages
  • La flexibilité du travail en france
    1035 mots | 5 pages
  • Lettre de demande d'échelonnement du montant de l'impôt suite à un redressement fiscal
    335 mots | 2 pages
  • la flexibilité
    1100 mots | 5 pages
  • contentieux constitutionnel
    2815 mots | 12 pages