Brecht

298 mots 2 pages
Bertolt Brecht (né Eugen Berthold Friedrich Brecht le 10 février 1898 à Augsbourg, en Bavière - 14 août 1956 à Berlin-Est) est un dramaturge, metteur en scène, critique théâtral et poète allemand du XXe siècle
Bertolt Brecht est d'origine bourgeoise, fils d'un père catholique, dirigeant d'une fabrique de papier, et d'une mère protestante. Il commence à écrire très tôt (son premier texte est publié en 1914) et entame des études de philosophie puis de médecine à Augsbourg. En 1918, à vingt ans, il est mobilisé à la fin de la Première Guerre mondiale comme infirmier. L'horreur de la guerre aura comme pour les surréalistes français, une grosse influence sur lui. La même année, il écrit sa première pièce, Baal, dans un style lyrique qu'il délaissera par la suite. Il chante des écrits pacifistes à Augsbourg puis à Munich et rompt les liens qui l'attachaient encore à sa famille.
Suivent les pièces Tambours dans la nuit en 1919 qui lui vaut le prix Kleist en 1922, Spartacus et Dans la jungle des villes. Ces trois premières œuvres montrent son côté anarchiste. Il est alors très influencé par Erwin Piscator ou Max Reinhardt. Il est engagé comme conseiller littéraire en 1923 à Munich puis à Berlin en 1924, il rejoint le Deutsches Theater de Max Reinhardt, avec l'actrice Hélène Weigel, qui monte ses pièces. La même année, Elisabeth Hauptmann devient sa maîtresse et son « nègre ». Viennent ensuite Homme pour homme(1927) et Grandeur et décadence de la ville de Mahagony. Ces pièces provoquent une polémique, jusqu'en 1928 où il crée L'Opéra de quat'sous (musique de Kurt Weill), un des plus grands succès théâtraux de la république de Weimar qui à cause d'un malentendu lui assure le

en relation

  • brecht
    1470 mots | 6 pages
  • brecht
    2079 mots | 9 pages
  • Brecht
    1550 mots | 7 pages
  • bertolt brecht
    299 mots | 2 pages
  • Bertolt Brecht
    888 mots | 4 pages
  • Bertolt brecht
    2006 mots | 9 pages
  • Bertolt brecht
    875 mots | 4 pages
  • Bertolt Brecht
    1075 mots | 5 pages
  • Diderot et brecht
    598 mots | 3 pages
  • Bertolt brecht
    343 mots | 2 pages