Breizh cola

845 mots 4 pages
Breizh Cola est une boisson à base de cola, créée en 2002 par les co-fondateurs Stéphane Kerdodé et Eric Ollive. Ils sont à la tête de leur société Phare Ouest et ont décidés de s’approprier cette boisson connue de tous.
Phare Ouest est au début, une part des brasseries Lancelot. L’idée de Bernard Lancelot était de relancer les petites brasseries face à la concurrence des grands groupes tels que Heineken ou Kronenbourg. Il voulait également mettre sur le marché des bières typiquement bretonnes, originales et savoureuses. Comme le marché de l'alcool n'était pas des plus florissant il décida avec Stéphane Kerdodé et Eric Ollive de se diversifier dans le secteur de la limonade et c'est de là qu'est née l'idée de créer un cola breton, dans l'esprit de développer l'économie régionale qui, on le sait, est un marché à part avec une identité bretonne très forte.
En 2002, 5000 bouteilles sont sorties des Brasseries Lancelot, en 2010 5 millions. En 2009 Ils ont décidé de se diversifier en lançant sur le marché un produit exclusif : un cola à base de Stévia.

Dans un souci de respecter l’environnement, et de prôner les produits biologiques, les co-gérants ont décidé en 2009 de mettre à jour leur Breizh Cola avec la Stévia. Il s’agit d’une plante consommée depuis des siècles en Amérique du Sud et qui a un pouvoir sucrant très puissant (jusqu’à 300 fois plus que le sucre que nous utilisons). Son point fort, elle est très pauvre en calories, ce qui là place numéro un parmi les édulcorants. Elle est idéale pour les diabétiques qui auparavant ne pouvaient pas consommer de cola où les personnes préfèrent consommer bio.
Grâce à ce nouvel ingrédient, la société va pouvoir élargir sa cible. Dans la conjoncture actuelle, les gens cherchent des produits sains pour eux, des produits qui viennent de la nature, ils veulent savoir ce qu’ils mangent vraiment. Ils demandent du « vert ». C’était donc l’occasion pour la brasserie de se lancer dans cette tendance. Le Breizh Cola Stévia

en relation

  • Cas Breizh Cola
    2684 mots | 11 pages
  • Mercatique
    4066 mots | 17 pages
  • tpe
    1776 mots | 8 pages
  • Etude brei
    1339 mots | 6 pages
  • L'étrange marketing breton de Coca Cola
    3991 mots | 16 pages
  • Swah
    476 mots | 2 pages
  • La discrimation
    780 mots | 4 pages
  • Predominance culturel américaine
    1362 mots | 6 pages
  • Le marché de cola
    285 mots | 2 pages
  • Le tourime en bretagne (en breton)
    619 mots | 3 pages