Bucketfeet

Pages: 18 (4385 mots) Publié le: 14 février 2012
L’entrepreneuriat social : mini‐cas  BucketFeet : « Buy a Shoe, Build a Community » 

TABLE DES MATIERES I. Introduction ................................................................................. 3 II. BucketFeet ................................................................................. 3 III. Fonctionnement de BucketFeet ................................................... 4 IV.Analyse ..................................................................................... 5 a. L’opportunité : identification et évaluation .................................. 5 b. Les ressources ..................................................................... 6 i. Ressources financières ................................................................................ 6 ii. Ressourceshumaines................................................................................. 6 iii. Business Plan............................................................................................ 6 c. L’équipe d’entrepreneurs sérieux et expérimentés ....................... 7 d. BucketFeet et l’entrepreneuriat social ....................................... 7 V. Conclusion................................................................................. 8 VI. Bibliographie ............................................................................ 10 
 

BucketFeet : « Buy a Shoe, Build a Community » 



 

I.

Introduction

Depuis quelques années, l’entrepreneuriat social suscite énormément d’intérêt et de plus en plus d’entrepreneurs se lancent dans cette aventure. C’estle cas d’Aaron Firestein et Raaja Nemani, deux jeunes américains à l’origine du projet BucketFeet. Le hobby d’Aaron combiné à la volonté d’entreprendre de Raaja ainsi que leur grande ouverture d’esprit, les ont menés à commercialiser des chaussures uniques de par leur design et la finalité sociale de leur vente. En effet, BucketFeet reverse une partie des profits générés par la vente de seschaussures à des associations aidant les enfants en difficulté à travers le monde. Ainsi, audelà de leur volonté d’engendrer un profit financier, les deux fondateurs de cette entreprise souhaitent avoir un réel impact social dans la vie d’enfants défavorisés. La première partie de ce rapport sera consacrée à la présentation de l’histoire de BucketFeet, des motifs de sa création ainsi que de sonfonctionnement. Ensuite, nous éclairerons le processus entrepreneurial à l’aide du modèle proposé par Timmons dans son ouvrage New Venture Creation : Entrepreneurship for the 21st Century. Enfin, nous terminerons notre analyse par la démonstration de la relation entre BucketFeet et l’entrepreneuriat social.

II.

BucketFeet

L’histoire de BucketFeet a commencé un peu par hasard, en 2007, lorsqueson créateur, Aaron Firestein, se mit à dessiner sur des baskets blanches et posta ses créations sur son profil Facebook. Rapidement, ses modèles ont suscité l’engouement de son entourage et Aaron vendit alors ses premières paires de chaussures à ses amis. En 2008, alors qu’il était bénévole dans une organisation qui vient en aide aux enfants des rues à Buenos Aires, il rencontra Raaja Nemani, luiaussi bénévole. Celui-ci remarqua très vite les chaussures aux motifs graphiques d’Aaron et lui en acheta une paire. A cette époque, Aaron était encore loin de se douter que Raaja deviendrait son co-équipier dans l’aventure BucketFeet. En effet, les deux hommes ont chacun continué leur bout de chemin de leur côté, Aaron est resté à Buenos Aires et est devenu photographe d’évènements tandis queRaaja est retourné à ses occupations de banquier à Abu Dhabi. Malgré la distance, ils sont toujours restés en contact. C’est en 2010 que Raaja décida qu’il était temps pour la BucketFeet de prendre une dimension plus professionnelle et il convainquit Aaron de monter leur entreprise. Il n’aura pas fallu attendre un an avant le lancement officiel de la marque en février 2011. Aaron et Raaja n’ont...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !