Céline - "je refuse la guerre"

1501 mots 7 pages
Céline, « Je refuse la guerre »
Introduction








Le roman de Louis-Ferdinand CELINE (1894-1961), Voyage au bout de la nuit met en scène un personnage commun, Ferdinand Bardamu, aux prises avec les grandes questions de son époque : la guerre de 1914-1918 dans laquelle il s’engage, et dont il découvre les horreurs, le colonialisme, le modernisme, le progrès. De malheur en déchéance, le héros malmené par les événements, découvre le monde et le fait découvrir aux lecteurs, avec une ironie et un cynisme grinçants. Le roman est écrit à la première personne, dans une langue volontairement crue et familière. Au début du roman, Ferdinand Bardamu, engagé volontaire, participe à la guerre de 1914. Envoyé au front, il mêle au récit de ce qu’il observe des remarques acerbes sus sa propre incompréhension, sur l’absurdité de la guerre et sur le comportement de son colonel. Dans cet extrait, Bardamu, engagé volontaire pour le front de la Grande Guerre, exprime son anti-héroïsme et son opposition au patriotisme de l’infirmière Lola. Son individualisme et son anarchisme apparaissent sous la forme de ce style direct et populaire si caractéristique de l’écriture célinienne.

Lecture
Oh ! Vous êtes donc tout à fait lâche, Ferdinand ! Vous êtes répugnant comme un rat… - Oui, tout à fait lâche, Lola, je refuse la guerre et tout ce qu’il y a dedans… Je ne la déplore pas moi… Je ne me résigne pas moi… Je ne pleurniche pas dessus moi… Je la refuse tout net, avec tous les hommes qu’elle contient, je ne veux rien avoir à faire avec eux, avec elle. Seraientils neuf cent quatre-vingt-quinze millions et moi tout seul, c’est eux qui ont tort, Lola, et c’est moi qui ai raison, parce que je suis le seul à savoir ce que je veux : je ne veux plus mourir. - Mais c’est impossible de refuser la guerre, Ferdinand ! Il n’y a que les fous et les lâches qui refusent la guerre quand leur Patrie est en danger... - Alors vivent les fous et les lâches ! Ou plutôt survivent les fous et les lâches ! Vous

en relation

  • Céline voyage au bout du monde
    726 mots | 3 pages
  • Abécédaire
    1162 mots | 5 pages
  • Voyage au coeur du monde
    2080 mots | 9 pages
  • Fiche de revision
    546 mots | 3 pages
  • Etude sur l'imagination dans voyage au bout de la nuit, céline
    1206 mots | 5 pages
  • Analyse voyage au bout de la nuit
    1245 mots | 5 pages
  • Le style de céline
    1593 mots | 7 pages
  • Dissertation sur voyage au bout de la nuit de louis-ferdinand céline
    7660 mots | 31 pages
  • Voyage au bout de la nuit
    372 mots | 2 pages
  • Voyage au bout de la nuit fiche de lecture
    983 mots | 4 pages