Caïn et abel

1255 mots 6 pages
Introduction:
Abdel et Caïn sont les fils d'Adam et Eve, leur histoire est rapportée dans le quatrième chapitre de la Genèse. Caïn, l'aîné, était cultivateur tandis que son frère cadet possédait un troupeau. Un jour, les deux frères vinrent faire des offrandes à Yahvé. Caïn offrit donc des fruits de la terre tandis qu'Abdel sacrifia les premiers nés de son troupeau. Seul l'offrande d'Abdel est agréée par Yahvé. La jalousie s'empare de Caïn qui tue son frère. Il sera condamné à l'errance; mais restera malgré tout sous la protection de Yahvé.
→ En quoi la violence séparatrice est-elle fondatrice de la société ?

I- La non-intégration engendre la violence meurtrière.

Dans la bible, ce mythe est présenté comme une anthropogonie; il est donc porteur d'une vérité générale qui est sujette, encore aujourd'hui à l'intérêt des hommes.
Le texte souligne l'intérêt que la mère porte à l'ainé et le grand attachement qui les lie l'une à l'autre. Les deux frères vivent aussi dans une très grande proximité, à l'intérieur d'une structure familiale ou communautaire. La différenciation entre les individus n'est pas clairement définie et ce qui est à l'un appartient aussi à l'autre. Mais, dans l'enfermement de la structure sociale, le désir peut pousser à s'approprier le bien de son voisin. Les territoires ne sont pas définis et la réussite de l'un va susciter l'envie de l'autre.
A- Une expérience de la violence différente

En effet, la cadet Abel qui vit de son troupeau réussit mieux que Caïn cultivateur. De plus ils ont une intégration de la violence qui est différente. Abel, à lui l'habitude de la violence puisqu'il est souvent amené à tuer ses animaux pour un sacrifice ou pour les besoin quotidiens. C'est une violence qui pourrait être qualifiée de positive. L'expérience de son frère Caïn en tant que cultivateur est totalement différente. De plus, ses affaires ne prospérant pas, c'est à contrecoeur qu'il offre des fruits de sa récolte à Yahvé. Lorsque ce dernier ne va

en relation

  • Abel et cain
    311 mots | 2 pages
  • Oral abel et cain
    677 mots | 3 pages
  • Abel et caïn, baudelaire
    2157 mots | 9 pages
  • Comparaison de texte: abel et caïn
    1184 mots | 5 pages
  • Abel et caïn ( mon commentaire oral)
    1233 mots | 5 pages
  • Pierre et jean abel et caïn
    333 mots | 2 pages
  • Fiche synthese Abel et Cain (litterature)
    1099 mots | 5 pages
  • Caïn et Abel, "Révolte", Les Fleurs du Mal, Baudelaire
    2455 mots | 10 pages
  • Plan de l'opposition dans le poème de beaudelaire abel et cain
    266 mots | 2 pages
  • Commentaire
    1440 mots | 6 pages