Caca

4268 mots 18 pages
Français et Anglais en Méditerranée de 1798 à 1904

Introduction
Problématique : Au-delà des rivalités "impériales" et des rapprochements de circonstance, ou plus durables comme évidemment 1904, Les Français et les Anglais ont au fond deux projets méditerranéens et deux modalités de présence en Méditerranée très différents, qui s’avèrent finalement conciliables voire complémentaires.

I –De 1798 au début des années 1820, la Méditerranée devient le cœur d’un conflit mondial entre Français et Anglais… ou comment la thalassocratie britannique fait échouer le mare nostrum français
Le conflit entre les deux grandes puissances du XVIIIe siècle que sont la France et la Grande-Bretagne se transpose en Méditerranée en 1798, mais les politiques méditerranéenne de chacun des deux rivaux sont totalement différentes.

1.1 Une France qui exporte la civilisation en Méditerranée…
• La France semble voir davantage d’atouts en Méditerranée que la GB. Par sa position commerciale d’abord. Si La France e la GB commerçaient avec l’Empire ottoman (exportant leurs biens manufacturés, principalement des vêtements en laine, en échange de la soie, du coton ou d’articles de luxe : tapis, parfums, épices). Les marchands français disposent du réseau des Echelles au Maghreb et d’une position privilégiée dans les ports d’Orient[1]. La Cie du Levant anglaise est en déclin et on estime qu’en 1789 elle ne contrôle qu’1/5° du commerce européen avec l’empire tandis que la France en réalise 3/5°. Ce différentiel tient à la présence diplomatique auprès de la Porte qui permet de favoriser les commerçants français, lien privilégié qui se concrétise par le rôle éminent que jouent les officiers et ingénieurs français dans la réforme de la flotte ottomane sous Sélim III, la construction des nouveaux arsenaux d’Istanbul à la fin du XVIIIe siècle… Enfin, la France depuis Louis XIV est la protectrice officielle des catholiques de l’empire ottoman.
• La Révolution introduit une rupture en ce que les

en relation

  • Le caca
    519 mots | 3 pages
  • Le caca
    1808 mots | 8 pages
  • caca
    542 mots | 3 pages
  • Le caca
    643 mots | 3 pages
  • caca
    3093 mots | 13 pages
  • Caca
    1957 mots | 8 pages
  • Caca
    513 mots | 3 pages
  • cACA
    1097 mots | 5 pages
  • le caca
    3316 mots | 14 pages
  • Le caca
    2206 mots | 9 pages