CAFORA JM

Pages: 7 (536 mots) Publié le: 31 mars 2015
CAFORA Jean-Matthias
1ELEEC2
Lycée Louis de Cormontaigne
2014/2015


CCF Art Appliqués






PROUVE Jean
Designer de mobilier d’intérieur et extérieur


Page 1
Sommaire


Page 1

Page 2

Page 3

Page 4

Page 5

Page 6
































Jean Prouvé, est né le 8 avril 1901 à Paris et décédé le 23 mars 1984 à Nancy à l’âgede 82 ans.

Il a surtout exercé dans l’immobilier d’extérieur et d’intérieur.

Jean Prouvé n’a pas pu finir d’étudié dans des écoles suite à des problèmes financier, et a réalisé son apprentissage chez Émile Robert un ingénieur et ferronnier, à Enghien, et ensuite chez Szabo.
Influencé par son père, Victor Prouvé, et son correspondant àParis qui est André Fontaine, un intellectuel.

Sa maitrise de la ferronnerie lui sera très utile dans une époque bercée par la Révolution Industrielle.
Suite à son service militaire il décide de créer en 1924 un atelier à Nancy avec l’aide financière de l’un de ses amis.



1931 : Grilles d'entrée du Palais de la Porte Dorée.1935-1936 : Club de volley de Roland Garros, Paris.
1950 : Lotissement et maisons 83 route des Gardes à Meudon (92) André Sive (architecte), Jean Prouvé (constructeur) et Henri Prouvé (ingénieur)
1951 : Palais des expositions de Lille.
1952-1963 : École du parc Geisendorf à Genève (Suisse)
1953-1954 : Façade en aluminium de la caserne despompiers de la Benauge à Bordeaux
1954 : Imprimerie Mame à Tours, Grand prix d'architecture industrielle
1954 : Immeuble d'habitation, square Jasmin à Paris, 16e avec des éléments préfabriqués en acier.
1954-1955 : Maison de Jean Prouvé à Nancy
1956-1958 : CNIT dans le quartier de La Défense à Nanterre, en collaboration avec NicolasEsquillan, Jean de Mailly, Robert Camelot et Bernard Zehrfuss.
1956 : Maison des jours meilleurs, dite « de l'Abbé Pierre » à Paris
1957 : Structure préfabriquée de 107 m² à usage provisoire pour une école de Villejuif, démontée en 1958 et réutilisée pour partie en 1967 comme chapelle pour les ouvriers des conserveries de Locmaria-Quiberon.Démontée et vendue aux enchères en 2009. Chapelle inscrite à l'inventaire des MH. Une autre partie, réutilisée à l'ancienne école St-Clément de Quiberon a été vendue à la foire de Bâle en juin 2011.
1962 : Maison du Docteur Gauthier, à Saint-Dié-des-Vosges. Elle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 29mars 2005[4].
1966 : Club des Espérances à Ermont.
1966 : Tour Nobel du quartier de La Défense, Nanterre.
1967 : Édifice de la Foire de Grenoble.
1967 : Ambassade du Japon à Paris
1969 : Centre de loisirs Gérard-Philipe à Orly avec J Deroche.
1971 : Façade rideau en verre et acier du siège du Parti communiste français
1979-1987 : Palaisomnisports de Paris-Bercy, Paris 12e.











































L’une de ses premières grandes réalisations sera la porte d’entrée du Palais de la Porte Dorée, en 1931, dans le 12e arrondissement de Paris, il réalisera des motifs dits « en pointe de diamant » et il dorera cette porte à l’or fin.








De 1935 à 1939 iltravaillera en coopération avec Marcel Lods, Eugène Beaudouin, et Vladimir Bodiansky, sur « La Maison du Peuple » un bâtiment construit sur la commune de Clichy.
Ce bâtiment sera d’ailleurs classé aux monuments historiques en 1983[.
































Analyse d’une production





Jean Prouvé
Bureau BDM 41
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mme jm
  • Jm allemand
  • Jm coztze
  • Midi
  • JM Brohm "Les Shootés du Stade"
  • Conférence jm lévy leblond
  • Centre Culturel JM Tjibaou
  • La politique française JM Ayrault

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !