Caligula

25228 mots 101 pages
Caligula I. Exploits et mort de Germanicus, père de Caligula (1) Germanicus, père de Caius César Caligula, et fils de Drusus et d'Antonia, la plus jeune des filles d'Antoine, fut adopté par son oncle Tibère. Il exerça la questure cinq ans avant l'âge permis par les lois, et le consulat immédiatement après. Envoyé à l'armée de Germanie, il contint avec autant de fermeté que de zèle les légions qui, à la première nouvelle de la mort d'Auguste, refusaient obstinément de reconnaître Tibère pour empereur, et lui déféraient le commandement suprême. Il vainquit l'ennemi et triompha. (2) Nommé consul pour la seconde fois, avant d'entrer en charge, il fut, pour ainsi dire, chassé de Rome pour aller apaiser l'Orient. Après avoir donné un roi à l'Arménie et réduit la Cappadoce en province romaine, il mourut à Antioche, à l'âge de trente-quatre ans, d'une maladie de langueur que l'on soupçonna être causée par le poison. (3) En effet, outre les taches livides qui couvraient son corps, et l'écume qui sortait de sa bouche, on trouva, parmi ses cendres et ses os, son coeur intact. Or, on croit communément que le coeur imprégné de poison résiste au feu. II. Il périt victime de la haine de Tibère et de Pison On attribua sa mort à la perfidie de Tibère et aux manoeuvres de Cn. Pison. Il venait de prendre le gouvernement de la Syrie, et ne se dissimulait point qu'il était dans la nécessité absolue de déplaire ou au père ou au fils. Il ne garda aucune mesure envers Germanicus, et, sans égard pour sa maladie, il l'accabla des plus cruels outrages par ses paroles et par ses actions. Aussi, de retour à Rome, il fut sur le point d'être mis en pièces par le peuple, et fut condamné à la mort par le sénat. III. Son portrait. Ses vertus, ses talents. Sa modération (1) On sait que Germanicus réunissait, à un degré que n'atteignit jamais personne, tous les avantages du corps et les qualités de l'esprit, une beauté et une valeur singulières, une profonde érudition et une haute

en relation

  • Caligula
    2118 mots | 9 pages
  • Caligula
    23319 mots | 94 pages
  • Caligula
    1507 mots | 7 pages
  • Caligula
    779 mots | 4 pages
  • Caligula
    544 mots | 3 pages
  • Caligula
    18725 mots | 75 pages
  • Caligula
    583 mots | 3 pages
  • Caligula
    377 mots | 2 pages
  • Caligula
    22594 mots | 91 pages
  • Caligula
    36104 mots | 145 pages