Camus le grand

3041 mots 13 pages
Corpus de Français, En quel sens peut-on dire qu’il existe, d’après les trois textes du corpus, une « inhumanité » de l’homme ? En quoi consiste-t-elle ? Dans quelle mesure est-elle liée à desfacteurs historiques et culturels ? |

Ce corpus comporte trois textes, un texte issue du recueille Essais II, XI de Michel de Montaigne écrit en 1580-1595 durant les « Huit guerres de religion » sous lerègne d’Henri IV, un autre texte de Voltaire, un philosophe des lumières qui combattait l’esprit des gens, de 1770 intitulé Dictionnaire philosophique, article « Torture ». Pour finir, un derniertexte d’Albert Camus rédigé en 1939-1958 extrait du recueille Actuelles III, chroniques algériennes dont le contexte historique correspond à la deuxième guerre mondiale et l’après-guerre. Nous allonsnous intéresser à la cruauté que les hommes peuvent avoir ainsi qu’à l’indignation que l’auteur a face à la torture. Nous pourrons donc nous poser la question suivante : En quel sens peut-on dire qu’ilexiste, d’après les trois textes du corpus, une « inhumanité » de l’homme ? En quoi consiste-t-elle ? Dans quelle mesure est-elle liée à des facteurs historiques et culturels ?

La torture est unacte brutal et dur tant au niveau physique que moral, c’est pourquoi Voltaire, Montaigne et Camus dénonce tous les trois ces atrocités faite aux esclaves, aux algériens ou même aux bêtes.
En effet,nous pouvons constater dans le texte B de Voltaire, que le champ lexical de la torture est annoncé dès la première ligne ainsi qu’à tous les niveaux du texte : « la torture » (ligne 1), « à la grande età la petite torture » (ligne 9), « ces expériences » (ligne 15), « la question à personne ? » (ligne 22). Ce champ lexical est directement lié à celui du plaisir : (ligne 8) « plaisir », (ligne 18)« pris goût ». L’association de ces deux champs lexicaux exprime la cruauté et dénonce les personnes qui y prennent du plaisirCorpus de Français, En quel sens peut-on dire qu’il existe, d’après les trois textes du

en relation

  • L'étranger d'albert camus, un grand incompris
    325 mots | 2 pages
  • L'etranger albert camus plaidoyer de l'avocat de meursault de "l'après-midi, les grands ventilateurs..." à "...parce que j'étais trop fatigué." (deuxième partie, chapitre 4)
    1273 mots | 6 pages
  • Biographie Albert Camus
    1050 mots | 5 pages
  • Polemique camus
    2160 mots | 9 pages
  • la biographie d Albert Camus
    2418 mots | 10 pages
  • Littérature et les vie des auteurs
    2582 mots | 11 pages
  • Le discours de suède albert camus
    5343 mots | 22 pages
  • Albert camus
    2433 mots | 10 pages
  • Biographie raisonée de camus
    1182 mots | 5 pages
  • Albert camus
    2568 mots | 11 pages