CAMUS L Tranger

664 mots 3 pages
Lecture analytique: L'étranger, CAMUS, 1942

Camus: 1913-1960 ; philosophe, écrivain, journaliste ; il a connu la pauvreté, la maladie et la guerre
LECTURE
intro: Le texte présenté est extrait de L'Etranger de Albert Camus, paru en 1942. L'œuvre de Camus se caractérise par deux thèmes principaux: celui de l'absurde qui naît du décalage entre un besoin d'idéal et le monde réel et celui de la révolte crée par le spectacle des crimes engendrés par l'humanité. Dans L'Etranger, Camus présente un homme que des circonstances extérieures vont amener à commettre un crime et qui assiste, indifférent, à son procès et à sa condamnation à mort. L'étranger fait parti de ce que Camus appelle «Le cycle de l'absurde».
Qu'est-ce qui fait l'originalité de cet incipit? plan: I- L'écriture de l'incipit
II-Meursault : un héros désincarné et atypique
I-
L'écriture se fait à partir de la première personne du singulier, "je". Nous avons quelques marqueurs temporels et les temps utilisés sont le passé composé, le présent et le futur. L'intériorité du personnage se dévoile ainsi. Le discours n'est pas très élaboré, il est peut construit, "c'était vrai", " toujours à cause de l'habitude". Le lecteur pénètre dans une réalité dont les évènements sont relatés très simplement à l'aide d'une construction grammaticale basique. Nous pénétrons la réalité sans pouvoir mettre en cause la véracité des faits. Les actions semblent mécanisées ainsi que le suggèrent les asyndètes qui donnent une impression inhabituelle. Nous sortons des codes traditionnels du roman. exemple ligne 23 « L’asile est à deux kilomètres du village. J’ai fait le chemin à pied. J’ai voulu voir maman tout de suite ».
Nous n'avons pas de descriptions. Nous savons que la mère vient de mourir et pourtant nous n'en n'avons aucune description, les actions se succèdent purement et simplement. Cette absence de description renforce l'absence de subjectivité de Meursault. Exemple ligne 21-22: « J’ai dit « oui » pour ne plus avoir à

en relation

  • camus tranger
    820 mots | 4 pages
  • l tranger de camus
    367 mots | 2 pages
  • Introduction L Tranger De Camus
    2057 mots | 9 pages
  • L'étranger l'incipit
    1962 mots | 8 pages
  • L'étranger la scène du meurtre
    348 mots | 2 pages
  • Le monde de meursault
    1222 mots | 5 pages
  • Le protagoniste du roman doit il etre un heros?
    1327 mots | 6 pages
  • Napoléon iii
    732 mots | 3 pages
  • Une charogne
    1476 mots | 6 pages
  • Antiheros
    2068 mots | 9 pages