Camus

447 mots 2 pages
RESUME-------------------------------------------------
Camus

Ne 1913 en Algérie et meurt en 1960 dans un accident de voiture. Il a eu plusieurs périodes dans sa vie : * Jeunesse fiévreuse jusqu’en 1940. Il n’a pas connu son père mort à la guerre. Il a vécu une enfance triste à Alger. Sa mère a peu d’éducation et très pauvre. Il a ses premières attaques de tuberculose a partir de 16 ans. Il va faire des brillantes études avec 3 intérêts : philosophie, théâtre et sport. Il va lutter contre l’émancipation musulmane. * Au niveau littéraire, l’ardeur de vivre est très grande et il a une grande peur de la mort. Entre 1949 et 1960, maturités tourmentées. Désir de défendre son pays. Il quitte Alger pour aller a Paris ou il se marie. Pas mal de misères sociales a Paris auxquelles il est sensible. Il va prendre une part active dans la résistance. A la suite de la résistance il va former le Journal combat. Cette maturité dans sa vie est celle de l’absurde. Il a médite des philosophes qui mettent en évidence la détresse de cette époque montrant l’absurdité de monde. Le cycle de la révolte, il va mettre en place une révolte créatrice en faisant appelé a la communauté des hommes. La grande difficulté est pour Camus de donner une forme concrète à la révolte. Quelle acte de révolte est justifiable et ou est la limite ? D’ou la polémique avec Sartre car Sartre va lui reprocher vu que Camus refuse la mort d’un tyran, il va dire que c’est un humanisme petit bourgeois. Camus a peur d’une révolution. Pour Sartre la révolution doit se faire. Il va évoluer vers un retour sur lui-même. Il remet en question son optimisme humaniste de départ. En 1957, il dit cela de lui : ‘un homme presque jeune, riche de ses seuls doutes et une œuvre encore enchanté.’ Il avait plus de certitudes au début de sa vie qu’a la fin.

Texte Absurde :
Camus trouve qu’on a une vie machinale. Un jour on de demande pourquoi tout cela. Soit on cherche une réponse au pourquoi (Eveil définitif) soit

en relation

  • Camus
    977 mots | 4 pages
  • Camus
    592 mots | 3 pages
  • camus
    468 mots | 2 pages
  • Camus
    770 mots | 4 pages
  • Camus
    1097 mots | 5 pages
  • Camus
    5378 mots | 22 pages
  • camus
    16362 mots | 66 pages
  • Camus
    2245 mots | 9 pages
  • Camus
    306 mots | 2 pages
  • Camus
    516 mots | 3 pages