camus

468 mots 2 pages
Dernière modification il y a 4 jours par DocteurCosmos

Albert CamusSuivre cette page

Pour les articles homonymes, voir Camus.

Albert Camus

Albert Camus en 1957.

Nom de naissanceAlbert CamusActivitésPhilosophe,dramaturgeNaissance7 novembre 1913
Mondovi)Décès4 janvier 1960(à 46 ans)
Villeblevin)GenresRoman, théâtre, nouvelleDistinctionsPrix Nobel de littérature en 1957

Œuvres principales

L'Étranger (1942)La Peste (1947)Le Mythe de Sisyphe (1942) (1956) (1951) (1944) (1949)

Compléments

Morvan Lebesque, Albert Camus par lui-mêmeJean Sarocchi, Camus, PUF, 1968Alain Costes, Albert Camus ou la parole manquanteJacques Chabot, Albert Camus, la pensée de midiJean Daniel, Avec Camus : Comment résister à l'air du temps

modifier

Albert Camus, né le7 novembre 1913 à Mondovi, près de Bône, en Algérie, et mort le 4 janvier 1960 à Villeblevin, dans l'Yonne en France[1], est unécrivain, philosophe, romancier,dramaturge, essayiste etnovelliste français militant engagé dans la Résistance française et, proche des courants libertaires[2], dans les combats moraux de l'après-guerre.

Son œuvre comprend des pièces de théâtre, des romans, desnouvelles, des films, des poèmeset des essais dans lesquels il développe un humanisme fondé sur la prise de conscience de l'absurde de la condition humaine mais aussi sur larévolte comme réponse à l'absurde, révolte qui conduit à l'action et donne un sens au monde et à l'existence, et « alors naît la joie étrange qui aide à vivre et mourir »[3].

Dans le journal Combat, ses prises de position sont audacieuses, aussi bien sur la question de l'indépendance de l'Algérie que sur ses rapports avec le Parti communiste français, qu'il quitte après un court passage de deux ans[4].

ll ne se dérobe devant aucun combat, protestant successivement contre les inégalités qui frappent lesmusulmans d'Afrique du Nord, puis contre la caricature du pied-noir exploiteur, ou prenant la défense des Espagnols exilés antifascistes,

en relation

  • Camus
    977 mots | 4 pages
  • Camus
    592 mots | 3 pages
  • Camus
    770 mots | 4 pages
  • Camus
    1097 mots | 5 pages
  • Camus
    5378 mots | 22 pages
  • camus
    16362 mots | 66 pages
  • Camus
    2245 mots | 9 pages
  • Camus
    447 mots | 2 pages
  • Camus
    306 mots | 2 pages
  • Camus
    516 mots | 3 pages