Canbibal

12517 mots 51 pages
La culture

Introduction 1

I. Nature et culture 3

A. L’homme et l’animal 3 1. La culture, une spécificité humaine ? 3 2. La prohibition de l’inceste : la rupture entre nature et culture 3

B. Y a-t-il une nature humaine ? 5 1. La culture est une seconde nature 5 2. Peut-on « être naturel » ? 6 3. L’existence précède l’essence 7

II. Le procès de civilisation 8

A. La culture comme éducation de l’homme par la société 8 1. La perfectibilité, condition de toute culture (Rousseau) 8 2. Le conflit est le moteur du développement culturel (Kant) 9 3. Le développement culturel, progrès ou régression ? 9

B. La culture est édifiée sur du renoncement pulsionnel 11 1. Le malaise dans la culture (Freud) 11 2. Répression et révolution (Marcuse) 12

III. Culture particulière et culture universelle 12

A. Le relativisme culturel 12 1. Le relativisme de Montaigne 12 2. La critique de Lévi-Strauss 14

B. La critique du relativisme : la tartine et les mathématiques 15 1. L’idée de progrès et de supériorité 15 2. La valeur de la pensée (Finkielkraut) 16

Conclusion 16

Annexe 17 Résumé 17 La définition de la culture (Freud) 18

Illustrations 18 Citations 18 Bibliographie 18

Sujets de dissertation 19

Introduction

Au sens individuel, la culture consiste en un ensemble de savoirs et de savoir-faire. On peut comprendre ce sens du mot à partir de l’éducation (Bildung en allemand) et à partir de la culture au sens d’agriculture : il s’agit de développer certaines facultés contenues en germe par un travail approprié. Ce développement des facultés peut se comprendre aussi bien au niveau individuel qu’au niveau historique, qui concerne l’espèce entière. En effet, la culture se transmet et se développe de génération en génération. On touche ici à la culture au sens collectif, qui désigne un ensemble d’institutions, c’est-à-dire un ensemble de manières

en relation