Candide chapitre 1 de voltaire

552 mots 3 pages
Introduction Candide ou L'Optimisme est un roman philosophique publié anonymement en 1759. Ce texte est à mettre en relation avec le tremblement de terre de Lisbonne, il est en fait l'écho du poème que VOLTAIRE a écrit en 1756 : Poème sur le désastre de Lisbonne. Un quart de siècle après Le Mondain, VOLTAIRE a évolué dans sa position de désinvolte et est maintanant beacoup plus critique. Cela se voit dès la première page. Annonce de la démarche
Etude thématique (car longueur du texte) :- satire de la noblesse- caricature d'une facette de la philosophie du XVIIIème : l'optimisme- parodie littéraireExplication
L'ironie et la moquerie évidentes de ce passage se poursuivront tout le long du roman, elles sont mises au service de VOLTAIRE pour critiquer bon nombre de problèmes de l'époque :1/virulente satire de la noblesse :tourné en dérision : -pédanterie * patronyme ridicule : Thunder-ten-tronckh * n'admet pas sa pauvreté-l'attachement aux privilèges : chasse, chapelle privée -l'attachement à la hiérarchie : " que 71 quartiers " (au lieu de 72)-l'inégalité-la Prusse (il avait fait un séjour chez Frédéric II et s 'était fâché avec lui) *Westphalie *"nous mangeons du porc toute l'année"= vengeance-les femmes : misogynie = satire facile * portraits indélicats l.16 à 19Þ l'étroitesse d'esprit de la noblesse est visée2/La caricature de l'optimisme et de Leibniz :Derrière Pangloss se cache Leibniz qui est un philosophe a peu près contemporain de VOLTAIRE et dont la thèse est : Dieu a crée le monde le plus harmonieusement possible (mais ce monde n'est pas parfait)" Pangloss " du grec : parle sur tout ou tout le tempsdétourne les propos de Leibniz : * abuse du jargon scientifique dans ses discours : "il est démontré", "aussi", "et", "si", "donc", "car", "par conséquent". * sort de leur contexte les paroles de Leibniz, aboutissant à une démonstration incohérente qu'est la "métaphysico-théologo-cosmonigologie" (nigaud) blâme l'enseignement de Pangloss : *

en relation

  • Candide chapitre 1 voltaire
    803 mots | 4 pages
  • Candide voltaire chapitre 1
    1418 mots | 6 pages
  • Candide - voltaire chapitre 1
    405 mots | 2 pages
  • Commentaire du chapitre 1 de candide de voltaire
    866 mots | 4 pages
  • Voltaire candide chapitre 1
    787 mots | 4 pages
  • Incipit de candide (chapitre 1), voltaire.
    1341 mots | 6 pages
  • Candide - voltaire - le château de thunder-ten-tronckh - chapitre 1
    400 mots | 2 pages
  • Synthèse candide
    4640 mots | 19 pages
  • « La connivence ironique est l’un des traits définitoires du conte philosophique, forme pratiquée et portée à un degré de perfection par les philosophes des lumières. »
    2648 mots | 11 pages
  • 310507065339CHAPITRE 8 voltaire
    4515 mots | 19 pages