Candide

269 mots 2 pages
HAKA.

Les All Blacks sont surtout connus par leurs tenues en noir (destinées à porter le deuil de leur adversaire), par la renommée de quelques joueurs tels que Jonah Lomu mais aussi par leur chant de guerre: le haka. Avant le début de chaque rencontre, chaque équipe de sport polynésienne ou mélanésienne, dont les Néo-zélandais (qui sont polynésiens), pratique une danse appelée le haka. Il y a traditionnellement plusieurs types de haka, selon qu’il s’agit d’une cérémonie de salut ou de départ à la guerre. Dans le contexte sportif, le haka permet surtout aux joueurs de se motiver, et de tenter d’impressionner ou de perturber l’adversaire. Depuis la Coupe du monde 1987, le haka, qui n’était pratiqué que pour les matchs à l’extérieur, est aussi exécuté à domicile. Le haka le plus connu et le plus utilisé des All Blacks est le Ka mate.

Tana Umaga a conduit le Kapa o Pango, un haka d’un genre nouveau très impressionnant et guerrier, lors des matchs contre l’Afrique du Sud le samedi 27 août 2005 à Dunedin et l’Angleterre le samedi 19 novembre 2005 à Twickenham. Une polémique est née à cause du caractère agressif de ce haka, en particulier du geste final qui simule un égorgement. Malgré cela il est encore pratiqué, notamment le 8 juillet 2006 contre les Australiens en ouverture du tournoi des Tri-nations66 ou contre les Français en Coupe du monde.
Le 23 juin 2010 lors d'un test-match face à l'Angleterre, les All Blacks ont interprété une nouvelle danse baptisé

en relation

  • Candide
    1120 mots | 5 pages
  • Candide
    1312 mots | 6 pages
  • Candide
    1076 mots | 5 pages
  • candide
    2189 mots | 9 pages
  • Candide
    1039 mots | 5 pages
  • Candide
    2442 mots | 10 pages
  • candide
    1523 mots | 7 pages
  • Candide
    2593 mots | 11 pages
  • Candide
    1698 mots | 7 pages
  • Candide
    435 mots | 2 pages