Candide

1283 mots 6 pages
Ces deux mots qu'on utilise bien souvent ont un sens plus profond que la plupart des gens le croient!
Petite définition?
Le pessimisme est le principe de croire qu'on ne peut pas vivre heureux sur terre. Ce serait contraire à notre nature et il serait inutile de chercher à le devenir. Shopenhauer a décrit ça de cette façon: Vivre c'est vouloir. Or si on obtient pas ce qu'on a, on est frustré et on souffre. Si au contraire on l'obtient, le bonheur que ça procure est bref et on finit par s'en ennuyer ---> Souffrance. Et on recherche de nouvelles choses à obtenir qui feront le même effet. Donc c'est une chaîne sans fin d'ennui et de frustration.
Mais moi je me pose une question...Le bonheur qu'on obtient quand on réussit à avoir ce que l'on désire, aussi bref soit-il, ne suffit-il pas pour nous rendre heureux si on l'entretient régulièrement en progressant dans notre parcours?
Je suis plutôt de nature optimiste mais il faut avouer que l'hypothèse de Shopenhauer fait réfléchir.
Quelle est votre avis par rapport à ça? Y'aurait-il des esprits pessimistes parmis vous? Ca m'intéresserait!
Avant de parler du désir, il faudrait déjà convenir de quelques points, comme un accord. L'étymologie du mot désir vient du latin desiderare ou "le manque de l'astre perdu", dès lors on voit qu'un des pilier fondamentale de cette notion est le manque. C'est parce qu'il y a du manque dans tout ce qui nous entoure que Machiavel a dit: "L'homme a la faculté de tout désirer mais l'incapacité de tout obtenir". Le fait est que nous sommes fondé sur le langage et c'est ce qui nous transcende en tant qu'homme. Nous sommes des êtres parlants donc, ça c'est sur et pas douteux. Nous sommes homme puisqu'il y a langage, c'est parce que nous avons la faculté de symboliser que nous pouvons percevoir, interpréter, mais surtout désirer. On serait alors en droit de se demander quel est le lien entre le langage et le désir.

Dans l'introduction à la lecture de Hegel par Alexandre Kojève, on

en relation

  • Candide
    1120 mots | 5 pages
  • Candide
    1312 mots | 6 pages
  • Candide
    1076 mots | 5 pages
  • candide
    2189 mots | 9 pages
  • Candide
    1039 mots | 5 pages
  • Candide
    2442 mots | 10 pages
  • candide
    1523 mots | 7 pages
  • Candide
    2593 mots | 11 pages
  • Candide
    1698 mots | 7 pages
  • Candide
    435 mots | 2 pages