Cannabis Project sociology FINAL

1411 mots 6 pages
Introduction

Le cannabis ou le chanvre est une plante qui a été utilisée par l’homme durant plus de 8000 ans avant notre ère. Elle est originaire de la province du Yunnan située en Chine1. Par la suite, tout au long de l’Antiquité, elle s’est propagée à travers l’Europe. Des recherches prouvent que les Grecs et les Romains incluaient le cannabis dans leur médecine et dans leurs rituels magiques. De plus, les fibres de la plante permettaient de fabriquer des cordages de navires et des vêtements. Le chanvre était très demandé jusqu’à la fin du Moyen-Âge. Or, lors de l’arrivée de la révolution industrielle, sa production décline largement. Puis, dans les années 1960, en Amérique du Nord, la marijuana rebondit en devenant le symbole de liberté sexuelle et de la jeunesse. Aujourd’hui, le cannabis est considéré en pharmacopée comme hallucinogène, psychodysleptique ou psychotomimétique2 en raison de ses effets qui modifient les perceptions et les émotions des individus durant la consommation.
Depuis la moitié du 20e siècle, le cannabis est redevenu populaire à travers le monde, surtout dans les pays occidentaux. Ainsi, nous allons analyser d’un point de vue sociologique pourquoi les personnes débutent à consommer de la marijuana en Amérique du Nord.
Nous allons constater que plusieurs agents de socialisation ont un impact crucial sur les individus sur le choix de consommer ou non la marijuana. Nous montrerons également que les composantes culturelles peuvent devenir la raison de consommer. Enfin, nous verrons que les comportements peuvent aussi être une réponse contre le contrôle social.

Problématique

Nous remarquons que la consommation de cannabis commence dès un jeune âge. Le tableau3 ci-dessous démontre les pourcentages des jeunes ayant consommés du cannabis au moins une fois durant leurs parcours scolaires, au Canada, durant la fin du 20e siècle.
Usage de cannabis dans la dernière année au Canada
Tableau 1 Prévalence de l’usage auto déclaré de cannabis chez

en relation

  • Analyse microéconomique des comportements à risques
    93746 mots | 375 pages
  • Rapport Cadres Superieurs Et Globalisation
    86544 mots | 347 pages
  • Jeunes et alimentation
    73752 mots | 296 pages
  • Terrain
    85499 mots | 342 pages
  • Développement durable
    169216 mots | 677 pages
  • Intégration et coopération régionales
    101269 mots | 406 pages
  • Sociologie sur la sexualisation
    98551 mots | 395 pages