CANTATRICE CHAUVE ES1 COMG

2709 mots 11 pages
présentation auteur et œuvre :Ionesco est un auteur roumain qui appartient au théâtre de l’absurde. Cette notion d’absurde a été inventée par Camus : l’absurde vient de la volonté qu’a l’homme à comprendre le monde ds lequel il vit et l’absence de réponse que le monde lui apporte, d’où un sentiment d’une vie qui n’a pas de sens. Sa pièce La Cantatrice chauve, inspirée d’une méthode Assimil pour apprendre l’anglais sans peine, reflète bien les conceptions de ce théâtre. Il la qualifie lui-même d’ »anti-pièce ». Le titre d’ailleurs témoigne bien de sa démarche : une cantatrice en général n’est pas chauve ! c’est un anti-titre, d’ailleurs ce personnage n’apparaîtra jamais ds la pièce (elle sera seulement citée une seule fois par un autre personnage). Le titre au départ devait être « L’anglais sans peine », ou « Une heure d’anglais » ou « Big Ben folies ! » : ces premiers titres faisaient directement allusion à la méthode Assimil mais Ionesco craignait que sa pièce passe pour une satire des Anglais. En fait, il trouva le titre en assistant à une répétition de la pièce :un acteur a commis un lapsus et au lieu de parler d’une « institutrice blonde » comme il était question ds le texte de la pièce, une étourderie lui fit dire « cantatrice chauve » ! situation du passage :Dès le début de la pièce, l’absurde règne :le rideau s’ouvre sur un couple d’Anglais qui échangent des banalités, la scène se passe un soir, le couple après avoir dîné discute ds le salon. lecture résumé et enjeu : ce passage illustre bien ce qu’on a appelé le théâtre de l’absurde : le dialogue entre M et Mme Smith apparaît incohérent, une sorte de folie semble s’être emparée du couple qui prononce des propos des plus absurdes avec le plus grand naturel. La scène très statique repose en fait sur un comique de langage, de situation et de répétition. plan :Nous étudierons d’abord le dérèglement des identités et du temps. Puis, nous étudierons la perversion de la logique. Enfin, nous verrons que derrière le

en relation